Fille ou garçon?

Non, non, non… Pas de retour de couches pour moi, pas de second Hibou en route, je vous rassure (et je me rassure aussi!).

Quand je dis « fille ou garçon », je parle de ce petit ensemble sarouel et gilet que je viens de terminer. Tout d’abord, je vais vous présenter ce projet très coloré… On se posera les questions philosophiques ensuite!

ensemble vert anis, sarouel maison victor, gilet ottobre, jersey, coton, petit chaperon rouge

Maintenant le petit Hibou à 4 mois, nous arrivons un peu plus facilement à gérer notre temps et j’ai trouvé quelques minutes par-ci, par-là pour coudre un peu. En fouillant dans mon bac à chutes, j’ai décidé d’associer des chutes de jersey de coton imprimé « petit chaperon rouge » d’un t-shirt cousu pour moi avec les restes de l’interlock vert anis que j’avais utilisé pour une robe de grossesse. Les bandes pour les chevilles et la taille du sarouel sont en jersey rouge, encore des chutes, que de la récup’ ce projet. Faut dire que les patrons pour enfants sont peu gourmands en matière. Les deux articles sont taillés en 6 mois.

ensemble vert anis, sarouel maison victor, gilet ottobre, jersey, coton, petit chaperon rouge

Le sarouel est un basique de la garde-robe du petit Hibou. Comme il bouge énormément, qu’il aime attraper ses pieds et rouler du dos sur le ventre et « faire la tortue » (en appui sur le ventre, agite les 4 membres et fait du sur place), les petits jeans ne sont pas ce qu’il lui faut, loin de là. D’où une petite production de sarouels et de bloomers en jersey pour qu’il soit à l’aise. Ce modèle est le « Dalton », de l’édition Automne 2014 de La maison Victor.

J’ai trouvé le patron bien pensé et bien fichu, très simple. Le plus complexe est de trouver du bord-cote pour la taille et les chevilles, dans mon cas j’ai utilisé du jersey très très élastique et cela convient très bien.

ensemble vert anis, sarouel maison victor, gilet ottobre, jersey, coton, petit chaperon rouge

J’ai rajouté des appliqués sur les genoux, coupés dans les restes de tissu, cela ajoute une petite fantaisie facile à coudre.

Concernant le gilet, le modèle est issu du magazine Ottobre Design 04/2013. Ce magazine est tout nouveau pour moi et j’ai bien aimé les modèles proposés, pleins de détails amusants et modernes.

ensemble vert anis, sarouel maison victor, gilet ottobre, jersey, coton, petit chaperon rouge

Le gilet est doublé (sauf les manches) et bordé de bandes de jersey. De cette manière, il n’y a pas de coutures apparentes qui pourraient gêner le bébé ou le gratter.

ensemble vert anis, sarouel maison victor, gilet ottobre, jersey, coton, petit chaperon rouge

J’ai réussi à couper toutes mes pièces dans des chutes biscornues, mais maintenant, je n’ai plus un centimètre de ce tissu! Peut-être que je retrouverai un tissu aussi rigolo au prochain Marché aux Tissus Hollandais.

ensemble vert anis, sarouel maison victor, gilet ottobre, jersey, coton, petit chaperon rouge

ensemble vert anis, sarouel maison victor, gilet ottobre, jersey, coton, petit chaperon rouge

Dans le bas du gilet, j’ai rajouté une bande unie pour atteindre la bonne longueur.

Sur l’avant, une fois le gilet fermé, le motif s’enchaine bien, je suis contente d’avoir pu faire un beau raccord.

ensemble vert anis, sarouel maison victor, gilet ottobre, jersey, coton, petit chaperon rouge

Les boutons semblent être en coquillage, mais je n’en suis pas certaine. Ils font partie d’un gros pot offert par Saki et dans lequel je pioche très souvent.

Ma surjeteuse étant en révision (surjeter une épingle, ça peut faire des dégâts!), les 2 vêtements ont été cousus avec la machine à coudre classique et le point élastique. Cela convient très bien!

Maintenant que les présentations sont faites, passons aux choses sérieuses… Cet ensemble ne fait-il pas trop fille? D’après l’Homme de la maison, ça fait trop fifille pour qu’on le mette à notre petit mec. Moi je ne sais pas trop quoi penser, ayant passer pas mal de temps pour avoir de belles finitions, je vois surtout la masse de travail derrière cette création et je ne suis pas objective. Autour de moi, les avis sont partagés.

Dans mon entourage, une petit fille est née et cet ensemble lui sera certainement offert… Quel est votre avis? Fille, garçon ou mixte?

3615 MaVie avec le petit Hibou…

ensemble-vert-anis-sarouel-gilet-bebe-1Le petit Hibou va bien, la semaine prochaine, la crèche (la période d’adaptation) va commencer! Et oui, même si je reste encore presque 6 mois à la maison, si je veux avoir ma place en crèche pour ma reprise de travail en février, il faut déjà que mon Petit Hibou y fasse acte de présence dès maintenant… Heureusement que ce n’est que pour 2 jours par semaine! J’ai eu un mal monstre à obtenir ces deux jours, j’espère d’ailleurs que la crèche n’a pas déposé d’ordonnance restrictive à mon encontre, car pour obtenir ces deux jours, j’ai vraiment lourdement insisté! Relancé, relancé, relancé… ;)

Il se porte bien, notre Hibou, il est grand et louuuurd! Il vient de découvrir les biberons au jus de cuisson et pour le moment, il adore. Par exemple, les haricots verts ramenés du jardin de Super-Arrière-Grand-Mère sont bien répartis : nous mangeons les haricots et le jus de cuisson est pour le Petit Hibou, en attendant qu’il puisse en manger en petite purée.

L’allaitement, c’est terminé pour nous deux. Petit Hibou a d’abord fait la grève d’un sein, qu’il ne voulait plus du tout téter, puis le second a rapidement été mis au rencard également. Au final, il aura été allaité pendant 4 mois complets, dont 3 mois en mixte. Même si mon allaitement n’a pas été idéal sur de nombreux points, je ne regrette pas du tout de m’être accrochée et j’avoue que quand il a commencé à « me bouder », j’ai été triste car ce moment privilégié et fusionnel m’était précieux. Mais on ne force pas les petits Hiboux, surtout pas ceux avec un caractère comme le notre!

Véritable canapé-lit et coussins pixels

fauteuil, lit, bricolage, création, coussin, récupération, pixels, carreaux, arc en ciel, dégradé, chambre d'enfant

Le joli tableau est une création spéciale de chez Belette Print.

Et oui, je passe sur mon blog faire un petit coucou!

Tout d’abord merci à toutes les personnes qui ont commenté les derniers articles ; les félicitations, les conseils, tout ça en rapport avec la naissance du Petit Hibou Furieux, c’était très sympa. Je suis désolée de ne pas avoir pu répondre à chaque commentaire, mais je pense que vous comprenez le pourquoi du comment. Revenons aux choses sérieuses…

Voici un projet qui me tenait à coeur et que j’avais hâte de vous présenter : le mini-canapé qui est dans la chambre du petit. Il a été fait il y a bien longtemps, un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître.

En ce temps là j’avais un ventre immense mais mes journées étaient calmes et sereines, je glandouillais devant ma télé à me repasser tous les épisodes des saisons 1, 2 et 3 de Game of Thrones en attendant le début de la saison 4, mes rêves peuplés d’êtres nus et roses, sans cheveux, et qui gazouillent en te regardant avec amour. C’était cool et peinard, c’était… avant.

Je ne sais plus comment l’idée est apparue, mais le Papi Alsacien avait décidé de faire le lit du petit. Il avait regardé sur le net, décrété que tous les lits en vente étaient nuls et que pour entrer dans l’histoire (de son petit-fils), il allait créer le sien.

Pour cela, il avait brutalement et irrémédiablement tronçonné, découpé, charcuté mon beau lit de jeune fille. Lit qui auparavant avait appartenu à une vielle tante, enfin bref, un lit vintage qui avait au moins 100 ans, en bois massif bien lourd.

Arriva le moment de mettre en place un coté avec des barreaux pour pouvoir poser et reprendre le fauve de sa cage, et là c’était plus complexe et aucun système n’était pleinement satisfaisant. Finalement, ce lit inachevé se transforma en mini-canapé! Il a tout juste 90 cm, la taille pour une personne vautrée.

Il a été entièrement poncé et repeint en blanc cassé, pour s’assortir avec les autres éléments de la chambre du petit, chambre qu’il partage, il faut le rappeler, avec mon coin couture.

Quant aux coussins, là aussi il s’agit de récupération puisque j’ai recouvert une assise et des coussins d’un vieux canapé appartenant à ma soeur ; meuble qui hantait et prenait la poussière dans son ancienne chambre depuis des lustres. Sur la photo ci-dessous, on voit bien le beau motif psychédélique du tissu d’origine, étrange que je n’ai pas voulu conserver le tissu tel quel… ;)

fauteuil, lit, bricolage, création, coussin, récupération, pixels, carreaux, arc en ciel, dégradé, chambre d'enfant

J’ai cousu des housses qui se ferment avec des boutons pressions à l’arrière (car déhoussable = lavable, oh yeah!), et qui sont doublées avec de la polaire (des couvertures « Yves Caillou », récupération quand tu nous tiens…). Tout cela dans le but d’éviter les éventuelles infiltrations de pipi/bave ou autre fluide provenant de bébé. Car s’il y a un truc que j’ai appris avec mon fils, alias « l’enfant-limace », c’est qu’il ne faut pas avoir peur de tout ce qui colle, dégouline et imbibe les vêtements.

fauteuil, lit, bricolage, création, coussin, récupération, pixels, carreaux, arc en ciel, dégradé, chambre d'enfant

Alors les housses, parlons-en… Le tissu principal aussi c’est de la récup’, c’est presque tout le thème de ce projet! Je ne sais plus trop quand, on m’avait donné deux catalogues d’échantillons de tissus d’ameublement, et il y avait des pages et des pages de rectangles de tissus numérotés, classés comme un arc-en-ciel. Un tissu épais, satiné et lisse, l’autre catalogue présentait un tissu plus léger, gaufré et plus brillant.

J’ai découpé des carrés de 11cm de coté dans le tissu le plus épais, et je les ai cousus entre eux. Cependant, malgré un lavage costaud en machine et des finitions à la main, il n’a pas été possible de retirer toute la colle qui se trouvait sous l’étiquette présente sur chaque tissu et qui indiquait le nom de la couleur. On peut donc apercevoir ici et là des petites zones comme tachées, et qui correspondent à l’emplacement de l’étiquette. Même en feintant pour couper le plus juste possible, je n’arrivais pas à l’éviter pour que chaque carré soit au top.

J’avais de quoi couper des pixels pour le recto des deux coussins, mais pas suffisamment pour l’assise (et ne parlons même pas des versos des coussins ou de l’assise). D’où l’option du tissu uni pour compléter. Il s’agit d’un tissu en polyester très lourd, une sorte de taffetas épais dont j’avais utilisé une grande partie pour la partie inférieure de mes rideaux. L’assise est également doublée en tissu polaire.

fauteuil, lit, bricolage, création, coussin, récupération, pixels, carreaux, arc en ciel, dégradé, chambre d'enfant

On ne le voit pas sur les photos, mais ce canapé est accompagné d’un repose-pied très utile pour l’allaitement, pour surélever les genoux et avoir une meilleure position. Et récup’ toujours, ce repose-pied a été taillé dans le bois d’un… abattant de toilettes. Claaaaaasssssse! Et doublement classe, c’était l’ancien abattant de la cuvette de la maison dans le Doubs de Super-Arrière-Grand-Mère.

D’ailleurs, demain c’est le grand départ pour le Petit Hibou, il va parader dans le Doubs et faire la fierté de son arrière-grand-mère qui a annoncé sa venue, tel un héraut du Moyen-âge, depuis son arrivée dans sa maison de compagne pour les vacances, il y a 2 semaines. Je suis certaine qu’il y aura des banderoles à l’entrée du village.

bébé, enfant, fauteuil, lit, bricolage, création, coussin, récupération, pixels, carreaux, arc en ciel, dégradé, chambre d'enfant

bébé, enfant, fauteuil, lit, bricolage, création, coussin, récupération, pixels, carreaux, arc en ciel, dégradé, chambre d'enfant

bébé, enfant, fauteuil, lit, bricolage, création, coussin, récupération, pixels, carreaux, arc en ciel, dégradé, chambre d'enfant

Sinon, comment va le Petit Hibou? Et bien, c’est une fripouille qui n’a pas une minute pour lui et qui gigote tout le temps. Les siestes, il ne connait pas, il hurle quand j’essaye de le coucher la journée. Il dort cependant quand je l’ai en écharpe, mais ni la voiture, ni la poussette ne l’endorment vraiment.

Il commence à charmer son monde avec des vocalises et des sourires (ça marche bien sur les papis-mamies) et dort mieux la nuit (= je dors mieux la nuit). L’allaitement est une croisade pour moi, d’ailleurs je comptais rédiger un petit (ou très gros) article là dessus, car à force de consulter, d’insister, de me renseigner, j’ai découvert beaucoup d’informations qui peuvent servir à d’autres dans la même situation. Je crois que ça s’intitulera « Le petit Hibou 4×4 ou l’épopée presque ratée de mon allaitement ».

La morale étant : si tu as un doute concernant ton allaitement, tu vas IMMÉDIATEMENT consulter une spécialiste en lactation, et tu vas chercher un tire-lait. Et de la lanoline pure pour panser tes seins, tu en as dans la trousse de toilette dès la maternité, car si ça se passe pas top-top-génial, tu en auras besoin. Oh oui.

Ne pas écouter l’homme de la maison qui pense qu’on a besoin de rien ni de personne et que ça va venir tout-seul-tu-verras-y-a-plein-de-femmes-qui-le-font-dans-le-monde. Finalement, après un gros mois de galère (mais la galère extrême, limite je pourrais faire une émission de tv réalité) nous avons trouvé un rythme quasi de croisière avec toutes les tétée au sein et 2 petits compléments de lait artificiels en fin de journée.

Merci d’avoir lu ce passage, c’était le point « 3615 ma vie avec Petit Hibou ».

bébé, enfant, fauteuil, lit, bricolage, création, coussin, récupération, pixels, carreaux, arc en ciel, dégradé, chambre d'enfant

N’essayez pas de voler les couches et autres affaires du Petit Hibou, il s’y accroche fort!

 

Gigantesque Quill!

quill, brooklyn tweed, lambswool phildar, tricot, aiguilles 4.5, dentelle, point mousse, chale, plaid, tricot en rond, orange, baby blanket

Trop facile de vous attirer avec des photos de bébé, non? Voilà qui fonctionne encore mieux que des photos de chatons…

Bon, ces photos datent de la maternité, maintenant il a bien changé le loulou!

Il était quand même temps de vous montrer sur quoi j’avais travaillé ces derniers mois, dont un Quill de Jared Flood, mais version géante.

Depuis mon précédent échec de « baby blanket » avec la version Hiboux rose-bonbon, j’avais encore en tête de tricoter ou crocheter une couverture. Mais cette fois-ci, de l’uni! Pour ne pas avoir de mauvaise surprise.

quill, brooklyn tweed, lambswool phildar, tricot, aiguilles 4.5, dentelle, point mousse, chale, plaid, tricot en rond, orange, baby blanket

Je vais la faire courte, parce que j’ai bien moins de temps pour rédiger mes articles!

Ce patron existe en 2 tailles, j’ai tricoté la plus grande, aux aiguilles 4,5 avec la laine Lambswool de Phildar. J’avais eu l’occasion d’acheter un sachet de 20 pelotes pour une misère, et comme cette couverture devait être bébé-compatible (ce qui entend potentiellement vomi/pipi/bave et trainage par terre) il me fallait une laine qui passe facilement en machine. Donc, oui, ce n’est pas la laine la plus agréable de l’univers à tricoter, moitié acrylique et moitié laine, mais le rendu n’est pas si mal. Je crois que j’ai utilisé 14 pelotes en tout.

Au final, cette superbe couverture fait… 1m70 de coté. Ah ouais, j’aurai pu accoucher d’un enfant de 6 ans qu’elle aurait encore été assez grande! Comment bloquer une telle couverture pensez-vous?

Bonne question! Parce que je n’ai pas un appartement géant, ni de tapis géant, ni l’envie de me priver de mon lit pendant une nuit pour faire sécher une couverture, nous avons rusé! Et bricolé.

quill, brooklyn tweed, lambswool phildar, tricot, aiguilles 4.5, dentelle, point mousse, chale, plaid, tricot en rond, orange, baby blanket

TADAMMMMM! N’est-il pas magnifique ce cadre à tricot home-made par le Papi-Alsacien?

Entièrement démontable et en bois de récup’, il propose plus de 200 pitons à vis pour tendre un tricot en dentelle!

quill, brooklyn tweed, lambswool phildar, tricot, aiguilles 4.5, dentelle, point mousse, chale, plaid, tricot en rond, orange, baby blanket

Comme d’habitude, l’équipe habituelle : mon papa à la réalisation et moi pour la R&D! J’ai trouvé des photos de construction de cadre sur différents sites (tous anglais…) mais c’est ce lien que j’ai envoyé à mon papa en plus d’un plan dessiné avec les dimensions que je voulais. Le but était que ce cadre soit démontable, afin que quand je n’en ai pas besoin (donc env. 360j/365) il puisse se ranger facilement sur le dessus d’une armoire ou à la cave.

quill, brooklyn tweed, lambswool phildar, tricot, aiguilles 4.5, dentelle, point mousse, chale, plaid, tricot en rond, orange, baby blanket

C’est long de tendre le tricot, mais le résultat est top et le cadre se glisse facilement entre le canapé et le mur pour ne gêner personne pendant que la dentelle sèche!!!

Une autre petite création… Un gilet taille naissance, mini mini mini!

gilet, ity bitty, livre layette, laine microfibre, bergère de france, point de semis, jersey, cache coeur, nouveau né, tricot bébé

Il s’agit de la brassière Trésor, qu’on trouve dans le livre « Layette » d’Ittybitty.

Pour ce tricot, j’ai utilisé des restes de laines que j’avais chipés à ma belle-mère, une qualité Bergère de France qui n’existe plus mais qui est toute douce : Microfibre. J’aurai adoré avoir plus de cette laine, en plus la couleur est superbe.

gilet, ity bitty, livre layette, laine microfibre, bergère de france, point de semis, jersey, cache coeur, nouveau né, tricot bébé

Tricoté en taille naissance, ce gilet a fait partie des premiers habits du Petit Hibou Furieux.

J’ai fait d’autres choses, mais je ne m’en souviens plus et je n’ai malheureusement pas le temps d’écrire dessus! J’ai aussi reçu (enfin, pas moi…) des beaux cadeaux tricotés / bricolés d’amies proches, des créations uniques!

Sinon à la maison c’est… comme avec un bébé d’un mois, enfin je pense!

Le notre n’est pas triste, ce n’est pas un tendre et les surnoms : Petit Hibou Furieux, Fast & Furious, Petit Démon, Vilain Bébé ou Wackes (voyou en alsacien) voir Braillou (râleur en patois franc-comtois) ne laissent que trop bien entrevoir le caractère du petit. Je rêve de ces bébés qu’on pose et qui dorment ou font une sieste d’au moins une heure, qu’on voit jouer tranquillement dans leur transat et qui gazouillent et qui se nourrissent sans mâcher rageusement le sein de maman… (–> je vais porter plainte pour maltraitance)

LIAM-fetedesperes-13

J’ai l’air mignon, mais je suis un petit démon.

Il est en pleine santé et en pleine forme, lui. Moi je suis au radar depuis des jours (depuis qu’il est né!) et je m’accroche comme une forcenée à l’idée de l’allaiter malgré un enchainement de difficultés. Donc malgré la propagande (j’exagère peut-être un peu) comme quoi l’allaitement c’est naturel-easy-peasy-les-doigts-dans-l’nez, ben ça n’est pas le cas pour tout le monde et trouver des solutions alternatives ce n’est pas chose facile, mais je crois que je suis suivie par une personne compétente alors on verra.

Par contre, je reste persuadée que c’est ce qu’il y a de mieux pour lui et pour sa santé. Quand à mon sommeil… on verra plus tard?

LIAM-fetedesperes-19

Crochet du droit dans la tête du papa!!!

 

Panique à bord!

enfant-1

Le petit gars est né le 14 mai, avec une bonne dizaine de jours d’avance. L’accouchement s’est bien déroulé, très rapide pour un premier enfant, sans péridurale mais pas sans plaintes, j’ai du dire au moins un milliard de fois à mon mari que j’allais trépasser, là tout de suite, et que ça n’allait « pas l’faire du tout ».

49cm pour 3,320kg, un p’tit gars dans les standards des carnet de santé :)

Pour le moment, je ne peux pas dire que je sois la maman la plus heureuse du monde, mais certainement la plus stressée. Le p’tit gars à des coliques, se tortille à cause de son transit, pleure beaucoup, dort peu… Et nous aussi. C’est dur de voir le petit avoir mal et ne pas pouvoir faire grand chose pour l’aider. Naïvement, je pensais que de l’allaiter allait nous épargner (ou minimiser) ce genre de désagréments.

Pour l’instant, on apprend à se connaître, à former une famille tous les 3, donc couture-tricot… c’est au placard! Ah si, j’ai cousu! Enfin, j’ai surjeté! J’ai découpé une vieille serviette de bain pour en faire des « lavettes à fesses », et hop, un coup de surjet tout autour, le petit dans l’écharpe de portage qui surveillait tout ça. Le bruit ne l’a pas dérangé visiblement…

A bientôt, quand j’aurai plus de temps pour me poser et plus de photos avec des réalisations à partager.

Le grand jeu concours Kaneh-Bosem et Elise Dupont

D’habitude, je ne relaye pas ce genre d’information, parce que je trouve que ça pollue un peu les blogs… Mais là, c’est plus particulier car ces deux entreprises (on peut dire entreprises?? oui, je pense, les deux sont à leur compte…) proposent des articles qui me bottent et ont un mode de fonctionnement, des valeurs qui me plaisent.

Elise lance son nouveau patron, Sablier, en association avec les laines Kaneh-Bosem et pendant quelques jours, le kit est proposé à tarif attractif (en fait le patron d’Elise est offert).

On peut aussi, comme moi, tenter sa chance au jeu-concours. Il y a 3 lots à gagner : le kit complet (laine+patron), le patron, et enfin un écheveau de laine Ostane.

Même si le concours ne vous intéresse pas, je vous invite à faire un tour sur le site d’Elise et de Kaneh-Bosem, pour découvrir d’un coté des jolis patrons aux spécificités techniques assez poussées (j’ai le patron du pull Opéra, mais entre temps je suis tombée enceinte et maintenant, avec mon gros bide, je ne l’ai toujours pas commencé, faute de pouvoir juger de la taille qu’il me faudra… après….) de l’autre des laines éthiques et naturelles.

Bonne chance à tous ceux qui, comme moi, participe au concours!

Le mouton fantôme…

doudou tricoté, mouton, patron gratuit, patron en anglais, petite purls, édition 9 - été 2011, laine mérino, laine textile de la marque, cashwool 150, tricoté en rond,

Est-ce un mouton? Est-ce un fantôme?

D’après le patron d’origine « Noopy’s Lovey » de Lelah Olender (patron gratuit en anglais), il s’agit bien d’un doudou avec une tête de mouton, mais mon homme émet de gros doutes, et ce, depuis le début de ce tricot. Il me dit que ça ressemble à un fantôme. La couleur, la « robe » qui flotte tout autour de la tête… C’est certain qu’il manque à ce mouton des pattes!!

doudou tricoté, mouton, patron gratuit, patron en anglais, petite purls, édition 9 - été 2011, laine mérino, laine textile de la marque, cashwool 150, tricoté en rond,

Comme je suis obligée de rester le maximum au repos, la couture n’est pas une activité que je peux pratiquer facilement depuis mon canapé, alors que le tricot est tout à fait compatible. J’accumule les petits projets pour continuer de vider les placards de laine, celui-ci qui vraiment mignon.

Beaucoup de points positifs pour ce projet, du moins, de mon point de vue. Le premier point positif est que le patron est gratuit, pour un petit article dans ce style, je ne m’imaginais pas payer 4 ou 5 euros (alors que ça ne me dérange pas pour un pull ou un gilet par exemple).

Les instructions sont assez claires et bien écrites, on suit assez facilement le processus, même si quelques essais m’ont été nécessaires pour le faire les « bobbles ».

doudou tricoté, mouton, patron gratuit, patron en anglais, petite purls, édition 9 - été 2011, laine mérino, laine textile de la marque, cashwool 150, tricoté en rond,

Ce projet m’a donné l’occasion de tester pour la première fois les aiguilles doubles pointes! En effet, pour le tricot en rond des petits diamètres, j’ai vraiment une allergie à la technique du magic loop… Pour réaliser la tête du mouton fantôme, j’ai tenté l’aventure avec des aiguilles doubles pointes 2,75mm, issues d’on ne sait où, et franchement c’était un vrai plaisir.

Avec des aiguilles si fines (pour tricoter des chaussettes), le tricot est très dense et serré, et c’est exactement ce qu’il faut pour la tête de ce doudou hanté, car elle sera ensuite rembourrée. Le reste du tricot a nécessité des aiguilles 4.

De plus, en répartissant les mailles sur les 3 aiguilles, on arrive à bien suivre les enchainements de points pour réaliser les torsades ou les petites boules.Encore une première pour moi, l’utilisation d’une aiguille à torsade! Bon, celle-ci est très discrète et très simple, mais je pense avoir pigé le fonctionnement de base.

doudou tricoté, mouton, patron gratuit, patron en anglais, petite purls, édition 9 - été 2011, laine mérino, laine textile de la marque, cashwool 150, tricoté en rond,

Le patron d’origine propose une longueur de plus de 30cm à partir du cou du mouton fantôme, mais je trouvais que c’était très long, et qu’on s’orientait plus vers une petite couverture avec une tête que vers un doudou (ce que je voulais), alors j’ai décidé de m’arrêter à 20cm à partir du cou. L’ourlet rajoute en gros 1,5cm de longueur,  il donne une finition très propre, j’ai bien aimé le coté dentelé qui est super simple à faire, il ne s’agit que de jeté et de mailles ensembles qui s’alternent. Il me semble que cet ourlet s’appelle ourlet coquille, mais je n’en suis pas certaine.

doudou tricoté, mouton, patron gratuit, patron en anglais, petite purls, édition 9 - été 2011, laine mérino, laine textile de la marque, cashwool 150, tricoté en rond,

Suite aux jetés et aux mailles ensembles, on tricote quelques rangs en jersey et ensuite on rabat proprement en incluant un brin des mailles du premier rang de l’ourlet. Pas besoin de coudre! Bien entendu, si vous lisez le patron, ça sera bien plus clair que mes explications qui sont sans contexte.doudou tricoté, mouton, patron gratuit, patron en anglais, petite purls, édition 9 - été 2011, laine mérino, laine textile de la marque, cashwool 150, tricoté en rond,

La laine, Cashwool 150 de Textile de la Marque, est vraiment agréable à tricoter, même si elle a tendance a se diviser en plusieurs brins quand on la tricote. Surtout, elle passe en machine à laver! J’avais le rêve un peu fou de terminer mes 3 pelotes, mais il m’en reste encore un peu plus d’une pelote ça sera pour un autre projet. J’avais racheté ce lot de laine à une autre blogueuse et je ne le regrette pas! Une partie du stock a été utilisé pour tricoter le châle « Mellow Yellow » de Saki.

Voilà un doudou qui attend maintenant sagement son propriétaire, qui devrait arriver dans moins de 2 mois.

L’homme de la maison prend tout ça de très loin, pour lui « on verra quand le petit sera là », moi je suis plus dans l’organisation. J’imagine tellement mal mon homme aller à la pharmacie en urgence demander des crèmes pour ceci ou cela, devoir choisir entre plusieurs marques (!!!) alors j’essaye de prévoir le maximum. Bon, s’il le faut, il le fera, je n’en doute pas!

signer

L’enjeu des pattes de canard ou la Fierté de Mamie

tricot-orange-mamie-canard-1

Attention, Mamie s’exporte! Elle part à la conquête de la France entière…

En fait, il se trouve que dans la dernière newsletter d’In the Loop, il y avait un paragraphe qui traitait de l’écriture de fictions courtes sur le thème de la laine, et ça m’a fait penser à cette histoire avec Mamie. Alors, Mamie sur un autre site, pourquoi pas après tout?

En plus, la présentation est bien plus jolie qu’ici parce que les filles de ce magazine se cassent la tête pour que ça soit attractif, quand moi je me contente de balancer du texte en vrac.

Cette fois-ci, il s’agit d’une histoire présentée sous la forme de dialogues, pas très habituel pour moi. Du nouveau!

Retrouvez l’aventure de Mamie : l’enjeu des pattes de canard, sur le site In The Loop.

Cliquer pour aller sur le site In The Loop

Cliquer pour aller sur le site In The Loop

De mon coté, je me traîne un peu (beaucoupppppp) et je suis au repos à la maison :(

Pas super fun j’en conviens, mais il semblerait que ça soit nécessaire pour le bien-être de la progéniture. Loin de moi l’idée de balancer, mais la progéniture, elle, ne se soucie pas une seule seconde de mon bien-être et montre une prédilection inquiétante pour les danses irlandaises (celles où on tape des pieds sur le sol tout le temps) dans le bas du ventre.

Chuck_Norris-Dodgeball1

Dans la semaine, nous allons reprendre des nouvelles de Mini-Chuck Norris et j’espère que nous allons revenir avec quelques jolis clichés, car pour l’instant nous avons une belle collection d’images montrant ses parties (pas) privées (10000% certain que c’est un garçon…), mais sa petite tête m’intéresserait aussi.

J’ai un tout petit peu cousu et un peu tricoté (savez-vous qu’on peut tricoter en étant vautrée-à-moitié-allongée sur le coté? coincée dans un coussin d’allaitement??), il faut que je me motive à prendre les photos et tout cela sera bientôt sur le blog!

signer

Voyage en Norvège épisodes 1 – 2 et 3

article in the loop, laines en Norvège, voyage, photos de paysages, adresses de boutiques de laines, hurtigruten, express côtier

Voila, ils sont en ligne sur In the Loop, les 3 articles sur mon voyage en Norvège! Vous y trouverez à la fois des photos du voyage pour illustrer les textes et vous donner envie d’aller visiter ce beau pays en hiver, mais aussi des adresses de boutiques de laines et la présentation de marques que nous n’avons pas l’habitude de croiser sur nos étals.

Je vous invite à aller faire un tour sur le site In the Loop pour découvrir tout ça.

Episode 1 : Bienvenue à bord de l’express côtier norvégien

Episode 2 : Le shopping de laine en Norvège

Episode  3 : Retour au port les bras chargés de laine

Garde robe de grossesse… Du jersey!

Ben oui, je m’habille un peu différemment en ce moment, j’ai pris de l’envergure, voyez-vous. Des patrons de vêtements de grossesse, y’en a pas des cagettes et bien souvent, ils ne sont pas très jolis.

vêtement de grossesse, Megan Nielsen, jersey, interlock, jersey milano, pull, fronces, surjeteuse, patron modifié,

J’ai voulu opter pour du pratique et du confortable (= du jersey), en partant du principe que ces vêtements de grossesse ne me serviront pas tant que cela, et qu’ensuite ils seront remisés dans un bac en plastique à la cave, en attendant la prochaine fournée. Je ne voulais pas non plus passer des heures à me coudre une garde robe complexe, j’ai opté pour du basique dont le patron de Megan Nielsen, « Ruched Maternity Top« . A un moment, j’ai voulu me lancer dans la réalisation de mon propre top de grossesse basé sur mon patron de base, mais… la flemme. La flemme totale!

Ruched Maternity Top, Megan Nielsen version top

vêtement de grossesse, Megan Nielsen, jersey, interlock, jersey milano, pull, fronces, surjeteuse, patron modifié,

Je suis assez satisfaite du patron de base que propose Megan Nielsen, même s’il n’est pas particulièrement bon marché, je ne regrette pas mon achat. Pour l’instant, il a été cousu deux fois, une fois en version pull avec un jersey épais rouge, et une seconde fois en version robe dans un interlock noir de superbe qualité.

Ce jersey rouge, je le gardais précieusement depuis des plombes, je n’en avais qu’un petit coupon.

Et quand on a payé assez cher pour 1,50m de tissu… on utilise tout! Le moindre centimètre carré! L’esprit de Super Mamie est en moi, vous pouvez le constater :)
Pour obtenir des manches longues, j’ai été obligée de coudre deux morceaux de tissu au niveau du coude. Grâce aux plis qui se forment naturellement à cet endroit, cette rustine passe presque inaperçue.

J’ai réduis la longueur des épaules, qui me semblaient un peu tombantes pour ma taille (L) et j’ai repris l’embu des manches.

Il me restait encore un peu de tissu, la lisière essentiellement, j’en ai profité pour rajouter un col un peu bénitier qui a aussi comme fonction de consolider l’encolure, qui dans le modèle de base, est très échancrée.

Ce modèle prévoit de la place au niveau du ventre! Je l’ai cousu quand je n’étais enceinte que de 4 ou 5 mois, et … je ne remplissais pas « la poche » sur l’avant! J’ai cousu une coulisse et rajouté un élastique dans l’ourlet qui a pour fonction de bien caler le pull sous le ventre et faire qu’il ne remonte pas. C’est une astuce toute simple, mais que j’utiliserai pour mes prochaines versions, à manches courtes.

Comme ma machine à coudre était déjà bien grippée et malade quand j’ai cousu ce top (en décembre je pense), il a été entièrement fait à la surjeteuse, j’ai seulement piqué les ourlets de manches et la coulisse avec le seul point que me proposait ma vielle machine, un zig-zag large (bouton sélecteur bloqué…).

Et bien après 2 ou 3 portages, le tissu a bouloché, mais alors, comme je n’ai jamais vu ça! J’étais à la fois furieuse et étonnée, d’après la composition, il n’y avait pas de synthétique et pourtant les bouloches sont exactement les mêmes que celles qu’on peut collectionner sur nos vieux sous-pulls du collège (nostalgie!!), ceux qui nous faisaient dresser les cheveux sur la tête avec l’électricité statique quand on les enlevait. Comme quoi, les tissus chers…

Ruched Maternity Top, Megan Nielsen version robe

vêtement de grossesse, Megan Nielsen, jersey, interlock, jersey milano, pull, fronces, surjeteuse, patron modifié,

Comme j’étais assez contente de la version pull de ce patron, que je portais beaucoup, je me suis lancée dans une version robe en rallongeant simplement au delà de l’ourlet.

Pas de rustine aux manches pour cette version, le col est plus étroit que pour le pull. Pas non plus besoin de rajouter un élastique au niveau de l’ourlet pour caler le ventre…

Mes remarques par rapport à la version pull sont les mêmes, j’ai d’avantage réduis l’embu des manches (mon tissu est assez épais) et il n’y a pas eu d’intervention de la machine à coudre sur cette robe, tout a été fait à la surjeteuse. Les ourlets sont des surjets à 3 fils, pour une robe qui ne me servira que quelques mois dans ma vie, j’ai estimé que c’était suffisant. De plus, je n’avais ni le temps, ni la forme physique, ni une machine à coudre opérationnelle à consacrer à un tel projet.

Je la porte très souvent, elle est confortable et va avec tout.  Pour celles qui cherchent une jolie robe de grossesse, je ne peux que vous conseiller cette version rallongée du top de grossesse de Megan Nielsen.

Robe de grossesse Burda, modèle 127 – février 2012

vêtement de grossesse, burda, mode maternité, février 2012, jersey, interlock, jersey milano, pull, fronces, surjeteuse, patron modifié,

Ayant ce magazine de février 2012 dans mon stock, je me suis dis : pourquoi ne pas tenter un modèle de vêtement de grossesse de chez Burda? Dans l’ensemble, je suis souvent satisfaite du tombé des robes et des tops de la marque allemande! En plus, j’avais en stock un jersey un peu épais presque identique à celui du magazine et la forme des manches raglans me tentait.

Rien qu’en recopiant les quelques pièces j’ai eu peur… Un sac! Un véritable sac à patates!! On aurait pu croire des morceaux d’un patron japonais, ces modèles informes et sans pinces (si, une toute petite pince poitrine).

Premier réflexe : rajouter des pinces dans le dos. Parce que je ne sais pas comment cela se passe pour vous, mais moi, je ne suis pas enceinte du dos, c’est plutôt assez concentrée vers l’avant, je n’ai pas besoin d’une aisance de fou au niveau de la chute de reins. J’ai repris les valeurs de pinces de mon patron personnel et je les ai ajoutées à la pièce du dos.

vêtement de grossesse, burda, mode maternité, février 2012, jersey, interlock, jersey milano, pull, fronces, surjeteuse, patron modifié,

Pour l’avant du patron, je n’ai pas rajouté de pinces de taille, vu que j’en n’en ai plus (RIP, peut-être te reverrais-je un jour…), j’ai plutôt enlevé des centimètres sur les cotés des pièces dos et devant pour un peu plaquer le tissu au niveau de la poitrine, tout en laissant de l’espace au niveau du ventre qui est amené à pousser pendant encore 2 mois, voir 3.

Pour avoir une petite fantaisie sur ce modèle assez sobre (hormis la couleur), j’ai utilisé une jolie dentelle élastique pour couper les manches. En fait, il s’agit de deux morceaux de dentelle, cousu l’un au dessus de l’autre pour avoir assez de hauteur et créer un petit volant.

Une fois modifié, ce modèle est à peine acceptable, mais pas satisfaisant, je pense que j’en coudrais peut-être une version tshirt pour l’été, mais ça n’est pas encore fait! Et cela sera dans un tissu fin, car le tissu conseillé par le magazine, un jersey épais, comme ce que j’ai utilisé, ne fait que d’accentuer le coté lourd de la coupe.

Si vous avez le magazine dans votre stock, je ne suis pas certaine que cela vaille le coup de se lancer dans ce modèle, à moins de garder en tête qu’il faudra des essayages et des ajustements. Pas la peine de se lancer à la poursuite de ce numéro pour ce patron en particulier, il n’en vaut pas la peine.

Maintenant que je l’ai cousue, je vais porter cette tunique, mais elle ne m’emballe pas plus que cela.

vêtement de grossesse, burda, mode maternité, février 2012, jersey, interlock, jersey milano, pull, fronces, surjeteuse, patron modifié,

On ne le voit pas très bien sur ces photos, mais j’ai changé de machine à coudre! Avant, j’avais une brave Bernina 830 qui avait presque 35 ans et qui m’a bien servie. Paix à son âme, elle a quitté cette terre tout doucement, ces boutons se bloquant les uns après les autres… Pour mes 30 ans, je me suis payée (avec l’aide d’une jolie cagnotte familiale) une Bernina 1008 qui trône maintenant sur ma table.

Cette robe en jersey a été ma première (et ma seule) création sur cette machine. Au contraire de l’autre robe, celle ci est entièrement réalisée avec Bernina 1008, je voulais tester les points élastiques et surjets, ça fonctionne très bien même si c’est très gourmand en fil.

Dans l’immédiat, la couture va rester une activité plus que ponctuelle, la position assise et penchée sur une table ne me convient pas. Enfin… Cette position ne convient pas à mon locataire.

anne-7-eme-mois-chuck

non, les échographies ne sont pas encore aussi détaillées que cela…

Vous ne le savez pas, mais j’héberge un mini Chuck Norris dans mon ventre. Il passe le plus clair de son temps à se préparer à taper tout le monde le jour de son arrivée sur terre, donc c’est cours de kung-fu a gogo, ce qui m’oblige à rester allongée ou vautrée la plupart du temps depuis déjà 2 semaines.

J’ai donc une superbe machine à coudre toute neuve, et pas la possibilité de l’utiliser! Par contre, je tricote… Vous avez peut-être vu plus haut, sur mes épaules, le modèle de châle Mellow Yellow que Saki a créé. J’ai eu la chance de faire partie des testeuses de ce patron, et c’est avec beaucoup de plaisir que je l’ai tricoté, en pensant envelopper (ligoter?) mini Chuck Norris dedans à sa naissance.

vêtement de grossesse, burda, mode maternité, février 2012, jersey, interlock, jersey milano, pull, fronces, surjeteuse, patron modifié,

vêtement de grossesse, burda, mode maternité, février 2012, jersey, interlock, jersey milano, pull, fronces, surjeteuse, patron modifié,

Normalement, le modèle devrait être disponible à la vente courant du mois d’avril, je vous invite à suivre le blog de Saki pour plus de détails et surtout pour admirer ses versions à elle, qui sont superbes!

A bientôt, pour plus de vêtements de grossesse!

signer

 

 

Hou! Hou! C’est un hibou!

gigoteuse en forme de hibou, avec la laine Rico Design, crochet, projet, patron personnel, mailles serrées, mélange de laines, patron pour bébé, projet pour bébé, doublure

Ben oui, comme vous pouvez le constater, le futur bébé et moi allons partager la pièce de couture… Car si nous « on fait des petits » comme le dit l’expression, ce n’est pas le cas de l’appartement, et aucune pièce supplémentaire n’est miraculeusement apparue…

A la fin de mon dernier article, j’avais évoqué la laine Rico Design que j’avais reçue en test de Creavea. Je souhaitais faire un projet pour le futur petit hibou, mais je ne savais pas trop quoi. Mon principal problème (qui n’en est pas vraiment un, nous sommes d’accord…) est que les projets pour bébés sont très souvent des créations avec des aiguilles fines, du 3, du 3.5, et rarement du 7 ! La laine que j’ai reçue (et choisie) était assez épaisse, une laine mèche moitié acrylique, moitié laine.
En traînant ma misère sur Ravelry, je suis tombée sur un joli modèle de « genre sac de couchage » pour bébé (admirez mon vocabulaire technique !) avec… un hibou.

Il avait de jolis yeux, des ailes et tout et tout. J’ai craqué! Mais pas pour le prix. Il me semblait assez simple à faire, ce hibou. Et la laine que j’avais en ma possession ne collait pas forcément avec celle recommandée par le patron, j’ai donc décidé d’y aller en freestyle.
Enfin, pas complètement !
Voici comment j’ai procédé pour réaliser ma turbulette (entre temps j’ai entendu que ça s’appelait comme ça) au crochet, ma méthode n’est peut être pas la plus précise, mais bon, je ne pense pas qu’une gigoteuse (encore un terme technique !) ait besoin d’un ajustement au millimètre près. Traitez-moi de mauvaise future-mère si vous le voulez, mon enfant sera dans une turbulette approximative, mais je ne pense pas qu’il m’en tiendra rigueur.

gigoteuse en forme de hibou, avec la laine Rico Design, crochet, projet, patron personnel, mailles serrées, mélange de laines, patron pour bébé, projet pour bébé, doublure

Les impératifs que je me suis fixés pour ce projet :

  • Utiliser la laine que j’avais reçue de Creavea, et de la laine de mon stock, n’acheter aucune autre laine !
  • Pour la doublure, idem, utiliser du tissu de mon stock, ne rien acheter de neuf.

Comme je recevais la laine gratuitement, le but n’était pas de faire des achats supplémentaires autour de ce projet ; j’y aurai vu une certaine incohérence dans ce cas.
En fouillant, j’ai entassé quelques pelotes de restes variés dans des tons assortis à la laine de base. Quand on tricote, des pelotes entamées, on en récupère de diverses personnes ! Souvent le discours qui accompagne le don de laine est le suivant : « Tiens, on a vidé la maison de la vieille tante, on a retrouvé ça, on a pensé à toi… ». Je fais mon tri dans les sacs qu’on me propose et je stocke les couleurs qui me plaisent, en me disant que ça peut servir… Ce fut le cas ! Mélangés à mes restes de laine, y’avait de quoi faire.

Il y avait de tout, voici en vrac une liste non exhaustive de ce qui m’a été nécessaire pour ce projet :

Pour commencer, il faut une vieille enveloppe qui traine sur une table, pour y griffonner la forme du futur hibou-turbulette, afin de coucher sur papier les idées et les immortaliser. Le dos des enveloppes, c’est une tradition familiale pour les listes de courses et les petits mots.
gigoteuse en forme de hibou, avec la laine Rico Design, crochet, projet, patron personnel, mailles serrées, mélange de laines, patron pour bébé, projet pour bébé, doublure
J’ai repris le contour d’une turbulette du commerce sur le papier que j’utilise pour copier mes patrons, le dos et le devant, cela a constitué ma base de travail.
J’ai réalisé quelques échantillons au crochet (je me sentais plus à l’aise au crochet qu’au tricot pour ce premier patron freestyle) afin de définir quel taille de crochet conviendrait le mieux à mon modèle, quel était le résultat qui me plaisait le plus. Pour cette laine, qui se tricote normalement en 7-8, le résultat le plus satisfaisant était avec un crochet 5.5, au-delà je trouvais ça trop souple. Pour ne pas se lancer dans des calculs compliqués dès le début, j’ai décidé de faire l’essentiel du patron de la turbulette-hibou avec des mailles serrées. De plus, la laine étant dégradée, c’est avec un point simple que les couleurs s’expriment le mieux, à mon humble avis.
Ensuite, quelques calculs très basiques en fonction de mon échantillon, afin de définir combien de mailles je devais monter sur ma chainette de base pour que cela corresponde aux mesures que j’ai sur mon patron en papier et… la machine est lancée pour des rangs de mailles serrées.
Régulièrement, je pose mon ouvrage sur mon patron pour savoir à quel moment réduire le nombre de mailles ou au contraire l’augmenter. Je prends tout de même quelques notes, afin de faire le dos de la turbulette de la même manière que le devant ! Il n’y a qu’au niveau des emmanchures ou le dos et le devant diffèrent, et où j’ai repris ma méthode de « crochetage-vérifiage ».
gigoteuse en forme de hibou, avec la laine Rico Design, crochet, projet, patron personnel, mailles serrées, mélange de laines, patron pour bébé, projet pour bébé, doublure
Je crochète en premier le devant, au crochet 5.5, j’utilise presque 3 pelotes de la laine Rico. Sachant que je n’en ai que 5 et que le dos s’annonce un peu plus grand (et donc gourmand) que le devant, je préfère le crocheter en dernier, en fonction de ce qu’il restera des laines sélectionnées. Je me dis que s’il est bariolé ce n’est pas si grave, car on ne le verra pas tant que cela.

La 2eme étapes : les ailes du hibou. J’ai crocheté au crochet 4.5 des mailles serrées le long de la bordure de ce qui constitue le corps de la bête, et j’ai formé une sorte de demi-cercle que j’ai bordé d’un point éventail. Le point éventail vient du livre « 180 points de crochet ». Les 2 ailes sont différentes, chutes de laine obligent… Une est crochetée avec un fil de laine à chaussettes et un fil de Plumette, pour l’autre, comme je n’avais plus assez de Plumette pour une aile complète, j’ai utilisé la laine Kid Seta de Cascade Yarns. Donc c’est vrai que mes ailes ne sont pas vraiment assorties, mais c’est le charme des projets en restes de laine, non ? Elles sont maintenues au corps par quelques points de couture.

gigoteuse en forme de hibou, avec la laine Rico Design, crochet, projet, patron personnel, mailles serrées, mélange de laines, patron pour bébé, projet pour bébé, doublure

Pour les yeux, il s’agit d’un anneau magique dans lequel j’ai crocheté des brides de différentes couleurs. Comme pour les ailes, je borde le tout du point éventail.

Pour le bec, j’ai trouvé cette forme de losange dans le livre « 180 points de crochet » et je l’ai reprise telle quelle.
Je me lance enfin dans le dos, d’abord avec la laine Rico qui me reste et ensuite c’est un mélange d’un peu tout, crocheté en double ou en triple selon l’épaisseur, afin d’obtenir un échantillon similaire à la laine Rico… Je termine le reste d’Alpaga de la Droguerie, le reste de plumette, la laine à chaussettes, la Kid Seta…

Une fois mon dos et mon devant crochetés, je les borde de mailles serrées avec la laine à chaussettes doublée du reste de Kid Seta, et pour les attacher l’un à l’autre, je crochète encore des éventails. Oui, j’aime bien les éventails, et je trouve que ça peut rappeler les plumes de la bestiole !! Sur le coté droit, je laisse de la place pour coudre une fermeture éclair.

La doublure est cousue à la main au tricot et le long de la fermeture éclair. Elle est juste là pour le contact agréable et l’aspect fini.

gigoteuse en forme de hibou, avec la laine Rico Design, crochet, projet, patron personnel, mailles serrées, mélange de laines, patron pour bébé, projet pour bébé, doublure

Sinon, à propos de la laine Rico… parce que c’est aussi pour mon avis qu’on m’a envoyé cette laine !
C’est la seconde fois que j’utilise de la laine de cette marque, la première était pour un bonnet, dans l’ensemble je trouve que leur gamme n’est pas trop mal et le prix est correct. Ce fil est plus épais que ce que j’utilise d’habitude, cela m’a obligé à m’adapter mais cela a aussi stimuler mes idées !
Points positifs :

  • Rapport qualité prix correct.
  • Laine produite en UE (en Italie).
  • Pas de nœuds dans les pelotes !!! alors que j’en trouve systématiquement chez Phildar ou Bergère de France… Très bon point à mes yeux.
  • Gamme de couleurs assez large et variée.
  • Passe en machine à laver.

Points moins positifs :

  • Ce fil là contient des fibres synthétiques.
  • Les couleurs sont moins vives et gaies que ce que j’avais en tête, elles étaient plus… terreuses. Au final, ça rend bien car ça correspond mieux à un animal des bois, mais j’imaginais quelque chose de plus flashy pour un enfant.
  • Contact pas très agréable (à mon avis, on ne peut pas la porter à même la peau), j’avais les mains très sèches à travailler ce fil !

Je ne suis pas certaine de racheter cette qualité de fil, cependant je lui reconnais pas mal de qualités car elle est à la fois jolie, abordable et facile d’entretien. En tout cas je remercie Creavea de m’avoir proposé ces pelotes, ça m’a donné l’occasion de tester une nouvelle laine!

Concernant le patron de cette turbulette, je vous vois déjà venir. Non, je ne peux pas vous fournir de patron. IMPOSSIBLE :(

Déjà parce qu’il ne serait pas précis du tout ! J’ai utilisé tellement de laines différentes, d’échantillons différents… C’est vraiment du bricolage. Cependant, j’ai essayé d’être précise dans la marche à suivre pour vous permettre de faire votre version sur la même méthode. A vous de piocher dans vos restes.

Ah oui, et la couverture à menti. C’est un garçon qui arrivera en mai, pas une fille… Mais la couverture servira quand même !!

Bientôt, je posterai quelques photos de notre voyage en Norvège, dans le cadre d’un article sur les laines norvégiennes que j’ai découvertes lors de notre périple, que je prépare depuis quelques temps pour le magazine en ligne In the Loop.

signer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...