Hou! Hou! C’est un hibou!

gigoteuse en forme de hibou, avec la laine Rico Design, crochet, projet, patron personnel, mailles serrées, mélange de laines, patron pour bébé, projet pour bébé, doublure

Ben oui, comme vous pouvez le constater, le futur bébé et moi allons partager la pièce de couture… Car si nous « on fait des petits » comme le dit l’expression, ce n’est pas le cas de l’appartement, et aucune pièce supplémentaire n’est miraculeusement apparue…

A la fin de mon dernier article, j’avais évoqué la laine Rico Design que j’avais reçue en test de Creavea. Je souhaitais faire un projet pour le futur petit hibou, mais je ne savais pas trop quoi. Mon principal problème (qui n’en est pas vraiment un, nous sommes d’accord…) est que les projets pour bébés sont très souvent des créations avec des aiguilles fines, du 3, du 3.5, et rarement du 7 ! La laine que j’ai reçue (et choisie) était assez épaisse, une laine mèche moitié acrylique, moitié laine.
En traînant ma misère sur Ravelry, je suis tombée sur un joli modèle de « genre sac de couchage » pour bébé (admirez mon vocabulaire technique !) avec… un hibou.

Il avait de jolis yeux, des ailes et tout et tout. J’ai craqué! Mais pas pour le prix. Il me semblait assez simple à faire, ce hibou. Et la laine que j’avais en ma possession ne collait pas forcément avec celle recommandée par le patron, j’ai donc décidé d’y aller en freestyle.
Enfin, pas complètement !
Voici comment j’ai procédé pour réaliser ma turbulette (entre temps j’ai entendu que ça s’appelait comme ça) au crochet, ma méthode n’est peut être pas la plus précise, mais bon, je ne pense pas qu’une gigoteuse (encore un terme technique !) ait besoin d’un ajustement au millimètre près. Traitez-moi de mauvaise future-mère si vous le voulez, mon enfant sera dans une turbulette approximative, mais je ne pense pas qu’il m’en tiendra rigueur.

gigoteuse en forme de hibou, avec la laine Rico Design, crochet, projet, patron personnel, mailles serrées, mélange de laines, patron pour bébé, projet pour bébé, doublure

Les impératifs que je me suis fixés pour ce projet :

  • Utiliser la laine que j’avais reçue de Creavea, et de la laine de mon stock, n’acheter aucune autre laine !
  • Pour la doublure, idem, utiliser du tissu de mon stock, ne rien acheter de neuf.

Comme je recevais la laine gratuitement, le but n’était pas de faire des achats supplémentaires autour de ce projet ; j’y aurai vu une certaine incohérence dans ce cas.
En fouillant, j’ai entassé quelques pelotes de restes variés dans des tons assortis à la laine de base. Quand on tricote, des pelotes entamées, on en récupère de diverses personnes ! Souvent le discours qui accompagne le don de laine est le suivant : « Tiens, on a vidé la maison de la vieille tante, on a retrouvé ça, on a pensé à toi… ». Je fais mon tri dans les sacs qu’on me propose et je stocke les couleurs qui me plaisent, en me disant que ça peut servir… Ce fut le cas ! Mélangés à mes restes de laine, y’avait de quoi faire.

Il y avait de tout, voici en vrac une liste non exhaustive de ce qui m’a été nécessaire pour ce projet :

Pour commencer, il faut une vieille enveloppe qui traine sur une table, pour y griffonner la forme du futur hibou-turbulette, afin de coucher sur papier les idées et les immortaliser. Le dos des enveloppes, c’est une tradition familiale pour les listes de courses et les petits mots.
gigoteuse en forme de hibou, avec la laine Rico Design, crochet, projet, patron personnel, mailles serrées, mélange de laines, patron pour bébé, projet pour bébé, doublure
J’ai repris le contour d’une turbulette du commerce sur le papier que j’utilise pour copier mes patrons, le dos et le devant, cela a constitué ma base de travail.
J’ai réalisé quelques échantillons au crochet (je me sentais plus à l’aise au crochet qu’au tricot pour ce premier patron freestyle) afin de définir quel taille de crochet conviendrait le mieux à mon modèle, quel était le résultat qui me plaisait le plus. Pour cette laine, qui se tricote normalement en 7-8, le résultat le plus satisfaisant était avec un crochet 5.5, au-delà je trouvais ça trop souple. Pour ne pas se lancer dans des calculs compliqués dès le début, j’ai décidé de faire l’essentiel du patron de la turbulette-hibou avec des mailles serrées. De plus, la laine étant dégradée, c’est avec un point simple que les couleurs s’expriment le mieux, à mon humble avis.
Ensuite, quelques calculs très basiques en fonction de mon échantillon, afin de définir combien de mailles je devais monter sur ma chainette de base pour que cela corresponde aux mesures que j’ai sur mon patron en papier et… la machine est lancée pour des rangs de mailles serrées.
Régulièrement, je pose mon ouvrage sur mon patron pour savoir à quel moment réduire le nombre de mailles ou au contraire l’augmenter. Je prends tout de même quelques notes, afin de faire le dos de la turbulette de la même manière que le devant ! Il n’y a qu’au niveau des emmanchures ou le dos et le devant diffèrent, et où j’ai repris ma méthode de « crochetage-vérifiage ».
gigoteuse en forme de hibou, avec la laine Rico Design, crochet, projet, patron personnel, mailles serrées, mélange de laines, patron pour bébé, projet pour bébé, doublure
Je crochète en premier le devant, au crochet 5.5, j’utilise presque 3 pelotes de la laine Rico. Sachant que je n’en ai que 5 et que le dos s’annonce un peu plus grand (et donc gourmand) que le devant, je préfère le crocheter en dernier, en fonction de ce qu’il restera des laines sélectionnées. Je me dis que s’il est bariolé ce n’est pas si grave, car on ne le verra pas tant que cela.

La 2eme étapes : les ailes du hibou. J’ai crocheté au crochet 4.5 des mailles serrées le long de la bordure de ce qui constitue le corps de la bête, et j’ai formé une sorte de demi-cercle que j’ai bordé d’un point éventail. Le point éventail vient du livre « 180 points de crochet ». Les 2 ailes sont différentes, chutes de laine obligent… Une est crochetée avec un fil de laine à chaussettes et un fil de Plumette, pour l’autre, comme je n’avais plus assez de Plumette pour une aile complète, j’ai utilisé la laine Kid Seta de Cascade Yarns. Donc c’est vrai que mes ailes ne sont pas vraiment assorties, mais c’est le charme des projets en restes de laine, non ? Elles sont maintenues au corps par quelques points de couture.

gigoteuse en forme de hibou, avec la laine Rico Design, crochet, projet, patron personnel, mailles serrées, mélange de laines, patron pour bébé, projet pour bébé, doublure

Pour les yeux, il s’agit d’un anneau magique dans lequel j’ai crocheté des brides de différentes couleurs. Comme pour les ailes, je borde le tout du point éventail.

Pour le bec, j’ai trouvé cette forme de losange dans le livre « 180 points de crochet » et je l’ai reprise telle quelle.
Je me lance enfin dans le dos, d’abord avec la laine Rico qui me reste et ensuite c’est un mélange d’un peu tout, crocheté en double ou en triple selon l’épaisseur, afin d’obtenir un échantillon similaire à la laine Rico… Je termine le reste d’Alpaga de la Droguerie, le reste de plumette, la laine à chaussettes, la Kid Seta…

Une fois mon dos et mon devant crochetés, je les borde de mailles serrées avec la laine à chaussettes doublée du reste de Kid Seta, et pour les attacher l’un à l’autre, je crochète encore des éventails. Oui, j’aime bien les éventails, et je trouve que ça peut rappeler les plumes de la bestiole !! Sur le coté droit, je laisse de la place pour coudre une fermeture éclair.

La doublure est cousue à la main au tricot et le long de la fermeture éclair. Elle est juste là pour le contact agréable et l’aspect fini.

gigoteuse en forme de hibou, avec la laine Rico Design, crochet, projet, patron personnel, mailles serrées, mélange de laines, patron pour bébé, projet pour bébé, doublure

Sinon, à propos de la laine Rico… parce que c’est aussi pour mon avis qu’on m’a envoyé cette laine !
C’est la seconde fois que j’utilise de la laine de cette marque, la première était pour un bonnet, dans l’ensemble je trouve que leur gamme n’est pas trop mal et le prix est correct. Ce fil est plus épais que ce que j’utilise d’habitude, cela m’a obligé à m’adapter mais cela a aussi stimuler mes idées !
Points positifs :

  • Rapport qualité prix correct.
  • Laine produite en UE (en Italie).
  • Pas de nœuds dans les pelotes !!! alors que j’en trouve systématiquement chez Phildar ou Bergère de France… Très bon point à mes yeux.
  • Gamme de couleurs assez large et variée.
  • Passe en machine à laver.

Points moins positifs :

  • Ce fil là contient des fibres synthétiques.
  • Les couleurs sont moins vives et gaies que ce que j’avais en tête, elles étaient plus… terreuses. Au final, ça rend bien car ça correspond mieux à un animal des bois, mais j’imaginais quelque chose de plus flashy pour un enfant.
  • Contact pas très agréable (à mon avis, on ne peut pas la porter à même la peau), j’avais les mains très sèches à travailler ce fil !

Je ne suis pas certaine de racheter cette qualité de fil, cependant je lui reconnais pas mal de qualités car elle est à la fois jolie, abordable et facile d’entretien. En tout cas je remercie Creavea de m’avoir proposé ces pelotes, ça m’a donné l’occasion de tester une nouvelle laine!

Concernant le patron de cette turbulette, je vous vois déjà venir. Non, je ne peux pas vous fournir de patron. IMPOSSIBLE :(

Déjà parce qu’il ne serait pas précis du tout ! J’ai utilisé tellement de laines différentes, d’échantillons différents… C’est vraiment du bricolage. Cependant, j’ai essayé d’être précise dans la marche à suivre pour vous permettre de faire votre version sur la même méthode. A vous de piocher dans vos restes.

Ah oui, et la couverture à menti. C’est un garçon qui arrivera en mai, pas une fille… Mais la couverture servira quand même !!

Bientôt, je posterai quelques photos de notre voyage en Norvège, dans le cadre d’un article sur les laines norvégiennes que j’ai découvertes lors de notre périple, que je prépare depuis quelques temps pour le magazine en ligne In the Loop.

signer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

17 thoughts on “Hou! Hou! C’est un hibou!

    • Coucou :)
      Il est un peu grand ce sac de couchage, il lui servira pour l’automne ou l’hiver quand il aura 6 mois, en plus la laine en été, c’est pas top…
      En tout cas je ne sais pas si ce petit mec mérite tant de caresses que ça ;) parce qu’il presque cloue sa pauvre maman au lit à cause de ses coups de pieds, il est tellement actif!
      Tout cela sera raconté dans le cadre de future histoire, avec comme STAR mamie, je crois que ça va s’intituler « Mamie et l’enjeu des pattes de canard » !
      (tiens, d’ailleurs c’est son anniversaire aujourd’hui, à super mamie, elle a 92 ans!
      A++++

  1. ho oui je crois sincèrement qu’il commence vraiment très très mal dans la vie ce petit mec !!pas du tout entouré, accueilli par une future mauvais mère !!!pfff le pauvre !!!:o)..tu lui as quand même crocheté une bien belle gigoteuse !!Je l’aime ta turbulette !!..et ta façon de rédiger tes articles, pleins d’humour et de sourires ….Hâte de voir les photos de ce magnifique périple et surtout de lire l’histoire de Super Mamie !!
    très belle journée à toi

    • Coucou,
      Merci pour ton passage :)
      pour le moment je ne lui ai pas fait grand chose d’autre que cette gigoteuse, je me suis que ça au moins, ça lui durera plus longtemps que des petits habits qui seront serrés au bout de 2 semaines!
      L’histoire de mamie va pas tarder, j’ai tout en tête il faut que je rédige et que je fasse une photo.
      a+

  2. Joli « sac à viande » (tu l’avais pas trouvé, hein, celui-ci !). J’aime beaucoup ce que tu as fait avec tes pelotes célibataires. Tu es un peu le Meetic de la laine, quelque part !
    Par contre, je suis très déçue par ta couverture magique : si déjà elle se trompe sur le sexe de l’ange, tu peux toujours courir pour qu’elle change les couches à ta place. Fais attention, si tu la laisse faire elle regardera la télé en buvant de la bière pendant que tu donnera le bain à ton fils !

    • Ah oui c’est vrai qu’on appelle ça aussi sac à viande, ça me fait penser aux journées en colonies de vacances!!! Et pour les pelotes célibataires, j’en ai encore des tonnes, parce que je me fournis aussi pas mal aux puces! Donc dès que je vois 3-4 pelotes orphelines (en général 50cts le lot), j’ai du mal à résister!
      Pour la couverture magique,c ‘est vrai qu’elle craint un peu, en même temps, le patron d’origine ne la vendait pas comme tel alors je ne peux pas me plaindre.
      J’espère qu’il n’y aura personne à boire de la bière devant la télé pendant que je change les couches (mais j’ai espoir, les JO se terminent demain!)…
      a++

  3. J’ADORE!!
    Super idée!!
    J’ai bien envie de copier. Mais reste à décider si ce sera pour ma poupette à venir (qui n’en a pas besoin car son frère est passé avant) ou bien pour des amies qui n’apprécieront peut-être pas autant que moi le crochet…(dilemme).
    En tout cas, ton sac de couchage (ça se dit comme ça en Belgique en tout cas) est splendide et je suis sure que ton petit hibou y passera de merveilleuses nuits.

    • Coucou!
      Tu peux le faire pour des copines, plus pour le plaisir de toi t’éclater pendant la réalisation que pour le travail apprécié. Le travail à la main n’est pas forcément reconnu à sa juste valeur…
      Et puis, si ça vide le panier à pelotes entamé, c’est tout bon….
      a++++

  4. Quel boulot! Se lancer sans patron dans un si gros projet, chapeau. Et bravo pour ce petit mec qui n’aura pas froid l’hiver prochain!
    Bon anniversaire à Super Mamie, hâte de lire une de ses histoires!

  5. Oh un petit mec… mais c’est génial… je ne suis pas fan de la turbulette hiboux mais il faut bien reconnaître qu’elle ne manque pas d’originalité, j’admire ton talent et ta patience pour arriver à un tel résultat ! chapeau
    Prend bien soin de toi et du futur petit bout de chou
    Des bises

  6. Pingback: La croisière s’amuse 1. Bienvenue à bord de l’express côtier Norvégien ! | in the loop - Le webzine des arts de la laine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>