Ma robe Sansa – Partie 3 : Patronage de la partie jupe, des manches et découpe du tissu

De retour de vacances… Je n’ai pas oublié de préparer un article sur ma fameuse robe! Elle est à présent terminée, j’espère bientôt la montrer et faire le point sur cet expérience. Mais d’abord… on se penche sur le « making of »….

Résumé de l’épisode précédent : notre couturière amatrice a réussi tant bien que mal à faire son patron de corsage à la découpe princesse. Après plusieurs essais, le patron est déclaré conforme à ses attentes. Quels obstacles va-t-elle rencontrer maintenant ? Va-t-elle encore prendre du poids et craquer un gabarit ? Nous le saurons bientôt…

Alors, au programme de cet « épisode », il s’agit de faire le patron des manches (très courtes) et des panneaux de la jupe. Je commence par la jupe, motivée par l’idée d’essayer rapidement une version « test » de ma robe et de pouvoir juger l’ampleur de cette dernière.
Finalement, le fait que mon corsage soit divisé en 5 bandes de largeur identiques me facilite la chose, le panneau de base sera le même.
La composition est assez simple, il s’agit d’une base rectangulaire qui s’évase en dessous des hanches, l’ourlet est arrondi.
sansa, robe, game of thrones, patronage, patron, panneau jupe, découpe princesse

Je découpe dans mon tissu test des panneaux et des panneaux et des panneaux et encore des panneaux. Dans le meilleur des mondes, j’aurai recoupé des pièces entières, comprenant le corsage et la partie jupe en un seul tenant, mais franchement, je n’en avais pas envie. Mon corsage convenait, j’ai donc cousu chaque panneau de jupe au corsage pour mon essayage et ainsi validé mon patron. OK, ça n’est pas parfait comme solution, mais j’ai décidé que le rapport pratique / rapide / gâchis de tissu était bon alors je me suis lancée. A partir de cet essayage, j’avais vraiment l’impression d’avancer ! J’avais sur le dos quelque chose de concret et qui ne me déplaisait pas.
Sur la photo en haut à droite on devine quelques épingles qui servent à indiquer le décolleté.

sansa, robe, game of thrones, patronage, patron, panneau jupe, découpe princesse, essayage_version_longue
L’ampleur est présente, surtout sur le bas, c’est ajusté aux hanches et… ça tourne !

Maintenant, il faut décliner ce patron de base en tenant compte de l’aspect « portefeuille » de la robe. Cela n’affecte que les pièces « devants ». J’écris bien « les » devants au pluriel car le devant dessous et le devant dessus seront différents. Ben oui, sinon c’est trop simple…

Pour bien comprendre comment je suis arrivée à cette conclusion, il faut revenir sur les panneaux de jupe. Après réflexion, j’ai 3 types de panneaux différents, une base ainsi que 2 déclinaisons pour les devants.
sansa, robe, game of thrones, patronage, patron, panneau jupe, découpe princesse, patronage_panneau_jupe_tous

Au départ je pensais, dans ma grande naïveté, que mes panneaux « devant » allaient être identiques et se chevaucher, mais c’est périlleux niveau décence.
La belle robe de Sansa se croise et se ferme au niveau de la couture entre le coté devant et le devant. On revoit la référence en photo, avec la position des liens. (oui, je recycle mes photos d’un article à l’autre)
Ma robe Sansa, inspirée de la série Game of Thrones, découpes princesse, patronage,

Sachant que le devant du patron de base est prévu pour être coupé dans la pliure du tissu, on peut considérer qu’on double la mesure étoile-vaguement-orange, mais ça reste tout de même vachement étroit comme zone de recouvrement et niveau pudeur, ça ne préserve pas des masses.
Pour le devant qui se positionnera au dessus, ça n’est pas choquant et c’est conforme au modèle d’origine, par contre, pour le devant qui se positionne en dessous, j’ai décidé que l’attache serait décalée d’une tranche pour augmenter la surface de recouvrement. Pour la partie en dessous, les liens sont cousus entre la pièce petit coté et la pièce coté devant. Voilà l’explication de mes devants différents.

sansa, robe, game of thrones, patronage, patron, panneau jupe, découpe princesse, patronage_liens

Concernant l’ampleur de la partie jupe qui est diminuée et tombe « tout droit » au lieu de respecter le mouvement du godet, elle se veut correspondre au modèle d’origine (à ce que j’en ai interprété du moins) et aussi pour éviter d’amasser du tissu dans la zone de recouvrement, surtout pour la partie en dessous.

Au niveau de la pièce devant « dessous », je rajoute une pince pour bien plaquer la pièce au corps.
sansa, robe, game of thrones, patronage, patron, panneau jupe, découpe princesse, patronage_devant_dessous

Je recopie mes nouveaux panneaux, je les découpe, je modifie mes devants, je découpe, je scotche. Je m’arrête, je vais au magasin acheter du scotch, je retourne à mes activités de classe de maternelle. Je fais un gros tas de papier kraft et je me penche sur ma manche.
Je trace ma manche de base selon la méthode de Line Jaque, il s’agit d’une manche tailleur en deux parties avec des pinces pour qu’elle soit bien ajustée. De cette manche de base, je décline une version manche courte, un peu différente.
Il y a un chapitre « mancheron », je pense qu’il s’agit de ce que je souhaite pour ma robe, des manches presque composées que de la tête de manche. Je suis la procédure pour au final avoir dans les mains une petite manche sans embu (ou très peu) mais avec une couture dessous. Pas du tout ce que je veux. On va dire que j’ai réalisé cet exercice pour l’expérience et le fun.
Je n’ai pas trouvé d’explication correspond au modèle de manche que je veux dans le livre de Line Jaque, c’est dans celui de Teresa Gilewska que des explications (très sommaires) quant à un manchon étaient décrites. Par contre, j’ai préféré partir de ma manche de base « Line Jaque », mes essais de la méthode Gilewska ne m’ayant jamais vraiment emballés l’an dernier.
sansa, robe, game of thrones, patronage, patron, panneau jupe, découpe princesse, patronage_manches

Afin que ma manche s’adapte bien et que les extrémités s’arrêtent au niveau des coutures du petit coté, j’ai tenu compte des mesures des autres pièces au niveau de l’emmanchure, comme on peut le voir sur le schéma.

Une fois ma manche achevée, je dessine mes parmentures, c’est assez long et peu passionnant, je m’applique à ne pas oublier de repères. Comme ma partie jupe est arrondie, je trace des parements d’ourlet, en tenant bien compte des particularités des devants différents. La largeur des parementures, sans surplus, est de 5cm.

Une fois les parementures dessinées, je peux maintenant tracer les pièces de la doublure de la robe, en tenant compte des parementures. Et oui, il ne fallait pas oublier la doublure !

Juste pour rire… voici la liste des pièces.

Devant dessus
Parmenture devant dessus
Parement d’ourlet devant dessus
Doublure devant dessus

Devant dessous
Parementure devant dessous
Parement d’ourlet devant dessous
Doublure devant dessous

Dos
Parementure d’encolure dos
Parement d’ourlet basique*
Doublure dos

Coté devant
Parement d’ourlet basique*
Doublure coté devant

Coté dos
Parement d’ourlet basique*
Doublure coté dos

Petit coté
Parement d’ourlet basique*
Doublure petit coté

Manche
Parementure d’ourlet de manche

Liens pour attacher « en dessous » x4
Brides pour former les boucles pour les boutons (devant dessus) x3

* la même pièce sera coupée plusieurs fois

Avec toutes mes pièces en papier kraft, je peux faire une estimation plus précise du métrage nécessaire pour mon projet. Pour cela, j’utilise une autre méthode très scientifique, appelée la méthode du carrelage. Comment ça vous n’en avez jamais entendu parler ? Suis-je la seule à utiliser cette méthode ?
A la maison, 2 dalles, avec leurs joints, correspondent à 72 cm, 4 dalles sans les joints correspondent à 140 cm environ, une fois qu’on sait ça, on peut placer les pièces en suivant le joint en ciment… euh… le droit-fil du carrelage et mesurer combien de carreaux sont nécessaires.

sansa, robe, game of thrones, patronage, patron, panneau jupe, découpe princesse, patronage-robe-sansa-24

Voyez comme je sors tout le contenu de mes placards pour m’aider dans cette noble tâche, merci les conserves de sauce tomate !

Pas de grande surprise, avec les parementures et les divers éléments, il faut compter 10 m en 130 cm de large pour réaliser la version longue, et plus ou moins 5 m pour une version aux genoux.
A ce métrage s’ajoute 9 m de doublure pour la version longue et 4 m pour la version courte. Cette quantité de tissus s’explique assez logiquement par le fait que la robe est composée de 11 panneaux qui s’évasent tous dans le bas.

J’avais décidé de me lancer dans une version courte pour commencer et dans un premier temps, je reprends toutes mes pièces de patrons et je créer des version » courtes ».
Il est maintenant temps de chercher le bon tissu ! Et hors de question d’acheter (encore) du tissu, il faut utiliser celui de l’armoire.
J’avais eu l’opportunité d’acheter d’occasion un coupon d’un certain type de coton assez connu pour un prix intéressant, pour la simple et bonne raison qu’il avait été lavé n’importe comment et que la couleur avait été altérée. En fait, les fleurettes qui sont sensées être blanches ont prises une teinte bleutée. Certainement qu’il a été lavé avec un coupon bleu qui a dégorgé à mort. Qu’importe, pour le prix que je l’ai payé, ça ne me dérange pas du tout. Pour atteindre le métrage nécessaire, j’ai complété avec un coupon du tissu original que j’avais en stock depuis des lustres et dont je n’ai jamais su quoi faire, n’était pas fan du liberty. Comment et pourquoi j’ai ce coupon dans mon armoire, me direz-vous ? Un projet qui est tombé à l’eau certainement… Voilà l’occasion de me rattraper.

sansa, robe, game of thrones, patronage, patron, panneau jupe, découpe princesse, patronage-robe-sansa-24

Sur ce plan de coupe, on peut avoir l’impression qu’il y a des pertes, mais les parements d’ourlets sont coupés plusieurs fois en reportant le même morceau de papier.

sansa, robe, game of thrones, patronage, patron, panneau jupe, découpe princesse, patronage-robe-sansa-24
Les parementures sont entoilées, renforcées au niveau de l’encolure avec du ruban droit-fil pour éviter les déformations et les étirements.

Pour la doublure, il me restait juste assez de voile de coton, celui utilisé pour doubler ma robe de mariée, d’un bleu très clair, il sera parfait.

J’aurai préféré un tissu de plus de tenue que du liberty, mais dans mon stock il n’y avait rien d’autre de disponible en aussi grande quantité et qui réponde à mes attentes. Et pourtant, j’ai un beau stock ! Cette robe sera donc plus légère et plus « flottante ». Et ça me permettra de dégager ces deux coupons que j’avais un peu mauvaise conscience de stocker sans but, surtout l’original car le prix me reste toujours un peu dans la gorge.

Le prochain article sera réservé à la robe terminée et à mes impressions et améliorations à apporter au patron pour la prochaine version !

Références du livre de Line Jaque qui m’ont été utiles :
Le tracé de la manche de base – p142 à 149
La manche courte et le mancheron – p150 à 154
La jupe en forme de liseron – p168-169
Les parementures – p122

Un beau cadeau… et le reste?

cage cadeau, tilda, tissu, mariage, soirée entre copine, oiseaux,Le mariage? Bientôt, bientôt! Je suis pas mal occupée par tout ça. Mais je voulais vous montrer ce joli cadeau que j’ai reçu d’une amie à l’occasion d’une fête pour mes derniers jours de célibataire.

cage cadeau, tilda, tissu, mariage, soirée entre copine, oiseaux,Une belle cage à oiseaux, toute en tissus, avec ces deux oiseaux assortis. Monsieur et Madame Oiseau peut-être! J’ai décidé que le blanc serait Madame, et le foncé Monsieur…

cage cadeau, tilda, tissu, mariage, soirée entre copine, oiseaux,Cette cage est presque entièrement réalisée à la main, et le modèle est issu d’un livre « Tilda« , « Une journée chez Tilda » me semble-t-il…

cage cadeau, tilda, tissu, mariage, soirée entre copine, oiseaux,Elle a sa place dans la chambre à coucher, la pièce la plus jolie de notre appartement, j’aimerai bien que mon homme plante un clou ou une vis au plafond pour accrocher la jolie cage au bout d’un fil transparent.

cage cadeau, tilda, tissu, mariage, soirée entre copine, oiseaux,Lors de cette petite soirée entre copines, il y a aussi eu…

cage cadeau, tilda, tissu, mariage, soirée entre copine, oiseaux,

cage cadeau, tilda, tissu, mariage, soirée entre copine, oiseaux,Des macarons! Voilà bien une chose que je suis incapable de faire! Je suis plutôt limitée aux cakes et aux tartes… Mais pas des tartes aussi belles que celles qui suivent:

cage cadeau, tilda, tissu, mariage, soirée entre copine, oiseaux,En voilà une super rigolote avec son chat en massepain… et une autre…

cage cadeau, tilda, tissu, mariage, soirée entre copine, oiseaux,avec une bobine de fil. Super original… et super bon! Il y a eu bien d’autres choses aussi, il s’agit là que d’une sélection.

Couturement parlant, où j’en suis… J’avance bien! Voici d’ailleurs quelques photos des étapes de réalisation de mes projets de mariage.

intérieur robe, organza de soie, mariage, robe de mariée, montage, work in progressL‘intérieur de la robe de mariée, le tissu principal est une popeline de coton avec une impression personnalisée, et pour lui donner du corps, j’ai coupé des pièces en organza de soie. Les deux morceaux sont travaillés comme une seule pièce.

intérieur robe, organza de soie, mariage, robe de mariée, montage, work in progressLes surplus, une fois écartés au fer, sont ensuite piqué à la main sur la triplure.

Concernant la chemise de mon homme, l’organza de soie trouve aussi sa place dans le col. Je ne sais pas si c’est très conventionnel, mais sur le coup ça me convient.

chemise violette pour le mariage, cadeau, secret, surprisechemise violette pour le mariage, cadeau, secret, surpriseEncore un dernier détail concernant la chemise de mon futur mari, il y a un secret cousu dans les surplus…

chemise violette pour le mariage, cadeau, secret, surpriseIl n’y a que moi qui le sait… et les lectrices (et lecteurs) de ce blog, dont mon homme ne fait pas partie ;)

Cadeaux de Noël en préparation…

Comme beaucoup d’entre vous, je suis en plein dans la courses des cadeaux de Noël! Comprenez : découper des patrons, choisir du tissu et FAIRE des cadeaux… C’est un sacré défi car ça prend beaucoup de temps.

Je ne peux pas vraiment poster des photos des cadeaux déjà terminés, au cas où les intéressés passeraient sur ce blog de couture, mais quelques clichés de détails, afin de profiter des tissus, ça c’est toujours possible.

Tissu, jupe, blog de couture, Oui patrons, tissu violet, tissu pourpre, gabardine, biaisUn beau tissu fluide d’un violet profond, souple et doux. Pour profiter au max de son tombé, j’ai testé la coupe en biais, une première pour moi! J’ai bien envie de m’en faire une robe, avec ce qu’il reste ça devrait être possible.Tissu, jupe, blog de couture, Oui patrons, tissu violet, tissu pourpre, gabardine, voile, fleurs, résille, superpositionUn jeu de superposition entre un voile de polyester et du tissu résille, des fronces… Tout cela dans le style de la boutique « La mode est à vous » afin de respecter les goûts de la future propriétaire.

Et pour mon homme? Vous avez certainement deviné que ces tissus n’étaient pas pour lui! ;)

J’ai eu beaucoup de mal de trouver du tissu à sweatshirt pour lui faire un gilet, mais j’ai trouvé mon bonheur, une fois de plus, sur Etsy, chez la vendeuse Ixat, chez qui j’avais déjà acheté mon tissu « chat à lunettes ». J’ai pris deux tissus différents, je ferai le choix suivant « un coup de coeur », l’autre ne sera pas perdu, c’est certain.

En m’y prenant si tard, j’espère que je vais tout recevoir avant le Jour-J!

J’ai bien aimé ce motif, j’espère que mon homme sera de mon avis… L’autre est plus classique, des rayures marines et grises. Une valeur sûre!

Vous avez des bonnes adresses pour du tissu sweatshirt, ça m’intéresse!!

Concernant le modèle, j’ai également galéré pour trouver un modèle sympa pour homme!! Trop classique, trop « branché »… Pfiouh! C’est finalement sur Burdastyle que j’ai trouvé mon bonheur.

gilet, homme, sweat shirt, burdastyle, modèle homme

Il s’agit du modèle Amin, j’ai mis volontairement le dessin technique car l’image de référence, avec un tricot blanc à torsades, est vraiment… très particulière! Heureusement que j’ai regardé les modèles réalisés par des internautes, c’est ça qui m’a décidé.

Et pour trouver de la bordure tricotée, ce qui sert de ceinture, dans ma mercerie, rien du tout, mais j’ai trouvé mon bonheur chez Rascol. J’ai l’impression que ce n’est pas quelque chose de très courant…

Je n’en écris pas plus à ce sujet, j’aimerai garder un effet de surprise! J’espère que les cadeaux maisons des autres blogueuses avancent bien, au moins aussi bien que les miens.

Les jolies choses

J’adore faire les marchés aux puces, surtout quand je ne cherche rien de particulier. Dimanche, accompagnée de ma sœur (qui a bien reçu son top et qui en est très contente) et d’une amie, nous sommes allées nous promener entre les stands et je suis tombée sur cette petite merveille de dentelle.

En plus, le comble de la chance, c’est que j’ai 10m de cette magnifique dentelle en lin. Elle n’est pas jaunie, pas accrochée, dans un parfait état de conservation. Pour le moment je ne sais pas encore dans quel projet l’utiliser, j’avais pensé à quelque chose où j’utiliserai plusieurs rangs de cette dentelle.

En parlant de dentelle, j’en profite pour partager une belle adresse alsacienne: Le petit Chose, à Brunstatt (à coté de Mulhouse). La dame qui tient la boutique n’a pas de site internet, son local est minuscule mais décoré comme une maison de poupée. Sa spécialité c’est le point de croix et la broderie, mais on y trouve aussi des boutons et des rubans. J’ai vu que ce blog postait quelques photos de l’intérieur de la boutique, ça vous donnera une idée de l’ambiance.

J’y suis allée il y a quelques temps, par pur hasard, une amie m’en avait parlé en très bons termes et j’ai fait le plein de rubans.

Celui-ci à la particularité de se plier pour border les ouvrages de broderie, de cette manière c’est « beau » des deux cotés.

Celui-là me semblait idéal pour une couturière… Il existe en plusieurs couleurs, dont du rouge je crois.

C’est mon préféré, bien large, tressé, un vrai trésor!

Il me reste du tissu à coquelicots, je pensais que ça pourrait bien se combiner. pour une veste par exemple, le ruban suivrait la patte de boutonnage, ou se positionnerait sur un col officier.

Celui ci peut me servir dans le cadre de mon projet de pantalon, ou à associer avec mon liberty Caesar dont je compte, un jour, faire une chemise.

Sinon, un point concernant l’avancée des travaux. Pour le Challenge, en dehors de coucher les idées sur papier puis sur écran, je n’ai RIEN fait. Pas bien! Mais je voulais d’abord « nettoyer » ma liste de projets. Mon but est de faire passer en premier les projets pour d’autres personnes, car je n’aime pas les faire attendre, c’est toujours très gênant, surtout quand j’ai le tissu et tout…

Hier, j’ai terminé un top identique à celui fait pour ma soeur pour une amie, dans un beau voilage gris à fleurs roses, je vais d’ailleurs avoir quelques astuces à partager car pour le doubler j’ai procédé différemment, l’article arrivera ce week end certainement.

J’ai également commencé une robe dans un crêpe de polyester aux motifs floraux très asiatiques, une vraie merveille de légereté et de douceur.

Là c’est le devant, que j’ai froncé et où je vais attacher une parmenture entoilée, à laquelle sera fixée la doublure.
Pour cette robe, pas d’explications, je me sers de ma logique et je range les instructions au fond de la pochette.

Le modèle est le Simplicity 7310, la version blanche sur l’image. Ma robe sera doublée, car mon tissu est fin. Le résultat est pour bientôt.

Après cette robe, que j’espère terminer aujourd’hui, je voudrais faire le projet que j’ai promis à ma mère, une robe pour cette automne, dont j’ai aussi déjà le tissu!

Ensuite, seulement, je pourrai me lancer dans mes projets avec l’esprit tranquille. Heureusement que je n’ai prévu que 3 vêtements pour le Challenge Colette!!!

Et vous, est-ce que vos listes de cousettes sont longues comme le bras??

Est-ce que vous cousez pour vos amies?

 

Ohh, voilà que je zappe le plus « spectaculaire »!

Elles sont belles en brillant! J’ai hâte de les coudre un peu partout! Elles viennent de chez A & A, j’en ai 24, c’est bien pour commencer.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...