Etole tricotée en soie!

Je ne tricote que ce qui est à base de carrés. Des rectangles, à la limite. J’ai rapidement vu que le tricot et moi, on avançait lentement, que je n’étais pas hyper douée et que d’ici à ce que je fasse un gilet portable, de l’eau allait couler sous les ponts.

Vous vous souvenez d’un gilet qui était en cours, il y a des mois… Un modèle de la Droguerie. Sa fin a été tragique. Un jour, peut-être, je vous raconterais cette histoire, elle est insoutenable.

Mais voilà, je ne me laisse pas abattre. Heureusement!

Ma soeur sera mon témoin pour mon mariage, et pour accompagner la robe qu’elle a achetée (bouh, achetée… la honte pour la soeur de qqun qui coud!! mais je n’ai pas une minute à moi, jamais je n’aurai été capable de lui coudre une robe dans les temps), je lui ai tricoté un cache-épaule dans de la super laine (genre! c’est même trop bien pour ce que j’en fais!).

Le modèle, c’est…. un grand rectangle. De 2m… C’était long, très long. C’est la manière de le coudre qui fait cet effet de noeud sur l’avant! Le tout en jersey, pas trop difficile, ça se tricote bien devant la télé.

Le modèle vient du catalogue Lang Yarns.

Admirez comment mon beau cache-épaule ressemble à celui de l’image de référence!!! On s’y croit, non?? Y’a pleins de beaux modèles dans ce catalogue, mais les formes de base ont l’air bien plus complexes que des carrés ou des rectangles, dommage…

Comme je n’y connais rien en tricot (si, si, faut l’avouer et l’assumer), c’est une vendeuse du magasin Ambiance Laine à Colmar qui m’a (bien) conseillée, à la fois pour le modèle, les aiguilles (aiguilles 4 en bambou, parfaites pour la laine que j’ai utilisée) et aussi, pour le plus important : la laine. Elle m’a aussi trouvé une superbe laine, tubulaire, 100% soie… Super belle, super…chère! mais en soldes, alors ça passait mieux, et c’était pour ma soeur et, indirectement, pour moi aussi car elle allait briller à mon mariage en portant cette étole. Cela me fait plaisir de lui faire ce petit cadeau!

Ahhh, photo avec grand soleil dans la tronche… désolée…. ;(

Il m’a fallu 11 pelotes pour réaliser ce cache-épaule, ce qui fait que j’ai une pelote au fond de mon sachet, toute seule… Mhh, va falloir trouver quoi faire avec seulement 25g (77m) de cette laine!! Commencer un stock de bout de laine et de pelotes entamées? Mmhh, je le sens bien, ça.

Alors, alors, où en est ma check-list géante de tout ce que je veux faire d’ici à la fin de l’été??? Comment se porte ma garde-robe pour ma grande vie mondaine??? Et celle de mon futur Jet-Setteur de mari?? Pfiouhhh… Dur, dur!

Anniversaire 30 ans d’une copine, prévu mi-août:

  • Chautarie géant cale-porte, 80% tricoté, 30% assemblé. Presque CHECK.

Mariage prévu fin août:

Mariage prévu début septembre:

  • Chemise de mon homme, tissu acheté, lavé et repassé, idée précise en tête. Je vais essayé de couper les pièces ce week end. Ai-je assez de tissu? J’espère. Pas trop CHECK donc…
  • Cravate qui va bien, tissu peut-être trouvé dans l’armoire, mais métrage qui convient non confirmé. Peut-mieux-faire CHECK.
  • Robe de femme fatale qui traine jusqu’à par terre et ramasse la poussière (mais de manière super classe), couleur chair, toute taillée dans le biais, qui a demandé 6m de tissu (Rrrrhhhh!!), 99% faite, il faut que je termine l’ourlet de la doublure (flemme, quand tu nous tiens). Quasi-CHECK

Mon mariage, mi octobre:

  • Faire-part « originaux », dessin dessiné, coupons de tissu imprimés et réceptionnés, « assemblage fait… Reste plus qu’à prendre de photos pour vous montrer tout ça et … les envoyer aussi. CHECK
  • Robe de mariée, patron choisi, tissu « designé » à partir de photos que j’ai faites, tissu personnalisés commandés, réceptionnés, lavés, repassés et admirés. Sinon, ça n’avance pas d’un pouce! PAS CHECK DU TOUT.
  • Chemise de mon homme, tissu acheté, validé, lavé et repassé. Rien n’est fait. Pas trop CHECK non plus tout ça.
  • Cravate qui va bien, Aucune idée pour celle là! Zéro CHECK
  • Etole pour ma petite soeur. CHECK, vous venez de la voir. Sinon, relevez les yeux vers le haut de la page et consultez un médecin, Alzheimer vous attend au passage!
  • Etole pour moi, tricotée en dentelle, un très beau modèle de Elle tricote, 3cm de tricoté en aiguilles 3. Jamais elle ne sera terminée à temps, ça me demande une concentration folle et j’ai beaucoup de mal à m’y retrouver dans les mailles. Pas trop CHECK, mais si je n’y arrive pas pour cette date tant pis!

Y’a encore du boulot!!

Sinon, les photos ne sont pas aussi bien que je l’aurai voulu, la faute à « trop de soleil »… Je vais essayé de me rattraper la prochaine fois!

Un cadeau d’anniversaire bien chaud…

Bon anniversaire à ma petite soeur!!! Cela fait maintenant un moment que j’ai ce snood et ce bandeau en stock et que je n’ose le poster! Et oui, les photos ont été réalisées le même jour que celles de l’écharpe « Fleurs d’hiver », même coupon de jersey beigasse tendu dans le fond, même style de pose. Je trouvais que ça correspondait bien au style doux que je voulais pour ces articles.

Je vais dans quelques heures festoyer avec la « Geburstagkind » comme on peut dire dans la région, donc aucune crainte qu’elle voit le message… ;)

Et pour son plus grand bonheur, et histoire de faire typique, j’ai préparé un kouglof… Bon, assez parlé de « manger »…

Pour crocheter ce snood, j’ai utilisé de la laine qu’on peut feutrer, du moins c’est ce que j’ai compris sur le paquet que j’ai acheté en allemagne. De la laine vierge qu’on peut feutrer : « Schurwolle » « Filzen ». Le dégradé de couleurs m’a séduite immédiatement, et j’étais bien dégoutée de voir qu’il ne restait qu’un seul pack. Je me suis sacrifiée et j’ai confectionné pour ma petite soeur un snood, le même que celui que j’avais fait en vacances, un modèle très simple et qui se monte assez rapidement au crochet de 10, ce n’est qu’un grand rectangle de demi-brides.. Le sien se tient mieux, il est moins dégoulinant, 2 raisons à ça : la laine utilisée dans ce cas est plus épaisse et plus rigide, et ensuite, après un passage en machine pour le « feutrer » un peu, il s’est resserré. Je crois que j’aime autant sa version parce que la mienne, qui pend autour de mon cou, ça ne tient pas tellement chaud…

Le modèle de base du snood est, comme toujours, issu du livre « Mon cours de crochet ». Inépuisable ce bouquin!!

Comme il me restait de la laine, j’ai eu l’idée après vu la version de Féénambulle de rajouté un petit bandeau que j’ai froncé en son centre pour lui donner une forme de noeud. Trop facile, c’est juste un grand rectangle froncé en son centre, lui aussi réalisé en demi-brides!

J’espère que la future propriétaire sera contente et que la taille du bandeau sera la bonne… à bientôt!!

Top 113a du Burda de juin 2011

Que faire quand on a que 70 cm d’un superbe tissu (coupon unique dans le magasin !!), une peur bleue de ne pas mettre en valeur le superbe imprimé et de tout gâcher ? On fait un modèle aussi simple que possible ! Dans mon cas, il s’agit du modèle 113A du Burda de juin 2011.

En plus j’ai pu utiliser tout mon tissu. Oui, TOUT le tissu car avec les chutes j’ai réalisé cette petite fleur à porter autour du cou, pour cacher le nœud du lien que j’ai d’ailleurs préféré bien large à la place de la lanière proposé par le patron. Comme le tissu est un peu transparent et surtout très léger, je n’ai pas voulu rajouter des poches qui auraient alourdi le tout et certainement fait tirailler les coutures.

Question techniques, quand je touche à du tissu aussi fin, les coutures anglaises sont mes meilleures amies ! Le travail est propre, régulier et surtout le tissu ne va pas s’effilocher. Il y a une très bonne méthode sur la façon de faire des coutures anglaises sur le site Colette Pattern.
Le plus drôle c’est qu’en anglais, on appelle cette technique « French seams »…


Toujours pour respecter la légèreté du tissu, j’ai décidé de me lancer dans un roulotté à la main pour l’ourlet. Encore un lien vers la ressource qui va bien, le site Pattern Scissors Cloth.

Le modèle en lui-même ne pose pas la moindre difficulté, surtout une fois les poches mises de coté ! Par contre, les emmanchures de ce modèle sont trèèèèès larges, j’ai été obligée de réduire d’au moins 4 cm de chaque coté pour ne pas les avoir qui baillent et qui flottent. Je ne suis d’ailleurs pas la seule à le dire !

Ce modèle est suffisamment simple pour se donner de la peine de soigner des finitions et de tenter des techniques qu’on ne connaît pas, c’était le cas pour l’ourlet roulotté que je n’avais jamais fait avant. C’est le tissu qui fait tout dans ce modèle, surtout qu’il n’en faut que très peu, à peine une hauteur pour un top ! Alors, si une belle étoffe vous fait de l’œil, tentez ce petit haut qui ne vous en coûtera qu’un mètre maxi!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...