L’elfe en robe beige

robe burda février 2011, beige avec empiecements sur les épaules devant et dos, poches cachées et boutonnées, tissu fluide, photos en campagneTrès bucolique, cette série de photos… Sur ces clichés, mon amie me fait penser à une petite elfe, si seulement j’avais pensé à lui demander d’enlever les chaussures et de se promener les pieds nus !! Et oui, on a toujours ce genre d’idées quand les photos sont sur l’ordinateur !

robe burda février 2011, beige avec empiecements sur les épaules devant et dos, poches cachées et boutonnées, tissu fluide, photos en campagneCe cadre verdoyant met en valeur l’apparente simplicité de cette robe (119B du burda de février 2012).

En effet, même si la forme de base n’est pas extrêmement compliquée, ce sont les empiècements sur les épaules qui doivent être impeccables. C’est ce qui fait tout le chic de cette robe, ces découpes en trapèzes.

robe burda février 2011, beige avec empiecements sur les épaules devant et dos, poches cachées et boutonnées, tissu fluide, photos en campagnePour être certaine de mon résultat, j’ai parlé de ce projet à ma prof de couture et elle m’a expliqué qu’il fallait cranter le tissu du dessous au niveau de l’angle pendant la couture, en laissant l’aiguille piquée et en levant le pied de biche pour bien l’atteindre. Plus facile à dire qu’à faire, il me fallait être précise et ne pas trop tailler dans la matière. Cet endroit avait été thermocollé auparavant, le tissu renforcé craignait moins l’entaille et à la fin mon angle était tout à fait acceptable.

robe burda février 2011, beige avec empiecements sur les épaules devant et dos, poches cachées et boutonnées, tissu fluide, photos en campagneLe second angle était identique (ouf !), j’avais vaincu ! Pour bien souligner cette découpe, j’ai surpiqué les coutures avec un fil du même ton, cela permet aussi de tenir les surplus de coutures qui sont couchés dans le même sens.

robe burda février 2011, beige avec empiecements sur les épaules devant et dos, poches cachées et boutonnées, tissu fluide, photos en campagneAu départ, mon amie ne voulait pas de poches pour ce modèle, mais j’avais en stock une proposition à lui soumettre : des poches avec un petit bouton et un lien pour les fermer, afin qu’elles ne baillent pas et ne déséquilibrent pas la robe. Cette solution me tentait depuis un petit bout de temps, j’avais enfin l’occasion de l’appliquer !! C’est discret et cela ne demande pas beaucoup de travail en plus, juste faire un lien assez fin dans le même tissu (ou utiliser un ruban à défaut) et le glisser plié en deux dans la couture entre la poche et la poche. Sur la couture opposée, coudre un petit bouton afin de pouvoir fermer cette poche.

robe burda février 2011, beige avec empiecements sur les épaules devant et dos, poches cachées et boutonnées, tissu fluide, photos en campagne
Ce modèle est vraiment adapté pour une personne grande et élancée, comme l’est mon amie, sinon, l’effet ne sera pas aussi joli. Il n’y a pas de pinces pour structurer ce modèle, à peine à la poitrine (on le remarque au niveau des pièces trapèzes).

robe burda février 2011, beige avec empiecements sur les épaules devant et dos, poches cachées et boutonnées, tissu fluide, photos en campagne

Je me demande comment rend un modèle comme celui-ci en jersey, il doit bien tomber, je pense même que resserré dans le bas pour accentuer la forme boule, ça doit être très sympa ! Mhhh, encore des idées en perspective !
robe burda février 2011, beige avec empiecements sur les épaules devant et dos, poches cachées et boutonnées, tissu fluide, photos en campagne

Quelle pantalonnade!!

Y’a des gens, leur destin c’est de devenir pompier ou astronaute, ou président du monde ou encore actrice. Le mien était de ne jamais pouvoir porter de pantalon.

Tragique, n’est-il pas? La manière dont le seigneur a agencé mon corps ne me permet pas de trouver UN SEUL pantalon qui m’aille. Je me souviens avec douleur (partagée) de séance de traque de jeans lors desquelles, après 17 modèles différents essayés, je jetais l’éponge. La vendeuse et mon amie qui m’accompagnait aussi.

Longtemps, je me suis dis, j’suis pas faite pour ça! Taille trop fine, hanches trop larges, dos cambré, jambes longues, tout ça n’est pas disponible dans le même pantalon. Invariablement, si j’arrivais par miracle à caser mon arrière train dans le futal, j’avais au bas mot 20 cm de trop au niveau de la taille. La solution revenait donc à l’apporter à une couturière douée  (moyennant moult espèces sonnantes et trébuchantes) qui pouvait le modifier de manière à ce que je ne le perde pas, ce qui n’était pas toujours chose possible.

C’est l’article de Weriem qui m’a fait penser à ce projet que je n’avais pas encore présenté sur ce blog. Quand j’ai démarré les cours chez So Pilou, le premier vêtement que j’ai fait sous l’oeil expert d’Anne, c’était justement quelque chose que je n’avais jamais fait : un pantalon. Dans le bac à coupon qu’elle propose, j’ai déniché ce super tissu un peu brillant violet et j’ai craqué, j’ai tout de suite vu le pantalon bouffant et bling-bling que je pouvais faire.

Point de burda pour nous, elle m’a demandé de rapporter un pantalon qui ne m’allait pas trop mal et c’est sur cette base que nous sommes parties, en y apportant les bonnes modifications. J’ai choisi mes poches, mes surpiqûres, mon machin froissé en bas, bref, le pantalon prenait forme petit à petit.

Et pour le première fois, j’avais un pantalon qui ne baille pas au niveau des reins, dans lequel mes hanches peuvent s’épanouir, un pantalon qui n’est pas taille basse comme 90% de ceux sur le marché (c’était peut être tout bêtement ça mon problème). Un pantalon qui me va.

J’ai gardé précieusement le modèle car je compte l’utiliser comme base pour en faire d’autres, dont un qui tombe tout droit et assez large, quand j’aurai trouvé le bon tissu.

Et vous, vos pantalons? Je ne pense pas être la seule dans ce style de galère. Mais ne perdez pas courage, vous voyez, ça peut s’arranger!

 

Sinon, concernant les photos, je pense que je vais faire le tour de toutes les pièces à peu près potable de l’appart avant de ma lancer à sortir :) (Bon, ça va être vite fait)

J’ai profité du jour férié pour m’amuser encore avec mon appareil, j’ai même pousser le vice à changer la housse de couette pour que la couleur soit raccord, mais faut pas trop en demander non plus, je l’ai pas repassée!!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...