Fleurs d’hiver

J’ai terminé mon écharpe en Holst Garn Samarkand! C’est un assemblement de fleurs sur deux rangées, je ne suis pas certaine que ça tienne très chaud par grand froid, mais c’est original.

Par contre, je ne suis pas totalement persuadée que mon choix de laine était judicieux pour ce projet, car le résultat n’est pas vraiment détaillé et fin, mais plutôt mastoc et grossier. Cela a certes son charme, mais ça fait un peu travail de bourrine. Je pense passer cette écharpe en machine car j’avais lu sur internet (je ne sais plus trop où) que cette laine réagissait bien au lavage en devenant « moelleuse ».

Le modèle est, encore une fois, issu de mon live « le crochet en 25 lecons », ce livre est vraiment génial. Comme ça, j’ai un ensemble avec mon bonnet/béret!

Il me reste encore du fil, je pense éventuellement à une petite paire de mitaine, je me tâte encore, à voir. Maintenant je peux parader avec mon ensemble « que je l’ai fait toute seule ».

Le crochet c’est marrant, mais plus je vois des modèles tricotés comme des châles et des écharpes, plus je me dis qu’il va falloir « changer de plateforme » un jour et tester les deux aiguilles. Une résolution pour l’an prochain?

 

Sinon, concernant les photos, elles ont été prises dans ma cuisine, avec un grand coupon de jersey beige tendu sur les placard, et des lumières posées à ras du sol. Et pour ceuc et celles qui se posent la question : non, je n’étais pas vraiment déshabillée, il fait trop froid pour ça en ce moment!! ;)

Le résultat était pas trop mal, mais j’ai eu envie de jouer un peu avec les filtres qu’on peut trouver ça et là sur internet.

Etant un peu limitée dans l’édition de mes images à cause de la piètre qualité fournie par mon compact, je ne peux malheureusement pas me lancer dans des modifications trop importantes. Rollip m’a donné l’occasion de m’amuser un peu même si le résultat manque de naturel (et le redimensionnement des images pour cet article n’a rien arrangé). Cela peut donner un style à des photos de qualités merdiques comme les miennes, même si je continue à soutenir qu’une photo merdique, reste merdique, ce n’est pas un filtre ou un effet qui peut la sauver.

Je ne suis pas une grande fan des filtres, mais il ne faut pas jeter la pierre sans avoir essayer. :)

Et plus je me penche dans le domaine de la photo à la recherche de renseignements pour un nouvel appareil qui pourrait convenir à mes besoins, plus je me rends compte que c’est un domaine immense et presque infini, pour peu qu’on y trempe le doigt, on veut un plus grand capteur, un objectif plus lumineux, un ceci, un celà…

Difficile de faire son choix!!

Capitaine Crochet

Il y a quelques jours, j’ai reçu avec délice un colis de laine que j’avais commandé à Sarah, auteur du blog Ernest est Céleste.

Parmi ce lot de pelotes j’ai découvert ce qu’était la laine Holst Garn Samarkand dont j’avais lu un peu partout sur la blogosphère qu’il s’agissait d’une pure merveille.

Je confirme, il s’agit de ma favorite pour l’instant, celle pour laquelle j’ai immédiatement su comment j’allais l’utiliser. En fil double, pour me faire le béret de la leçon 17 de mon livre de chevet, à savoir Mon cours de crochet en 25 leçons.

 

Mouais leçon 17, c’est pas un peu présomptueux ça ??

Vérifions ! Techniques utilisées :

- mailles serrées : ça c’est fastoche, c’est la leçon 3, je connais

- brides : ça fastoche aussi, j’ai fait le bonnet de ma sœur rien qu’avec des brides

- point de petites noisettes : cette leçon sert à l’apprendre, donc c’est ok aussi.

 

Je suis fin prête à faire mon béret ! Dans un vague élan de bonne conscience, je me dis qu’il serait peut-être judicieux de faire un échantillon et là, une question s’impose : quand y’a plusieurs type de points, on le fait avec lequel notre échantillon ? Un peu de tous ? Juste des mailles serrées dans le cas de ce béret ?

 

J’ai opté pour un peu de tout en commençant par les 5 rangées de mailles serrées et ensuite quelques rangées de brides et de noisettes. Pas très concluant tout ça, et il est plutôt merdique mon échantillon ! et peu réprésentatif…

En réfléchissant un peu, ce qui est important dans un béret ou un bonnet, c’est le tour de tête, donc dans mon cas, la première rangée.

Je crochète les 96 mailles chaînettes en 3.5 et fait le tour de ma tête et comme la fois d’avant c’est trop petit.

 

Alors il faut en conclure que soit j’ai un crâne surdimensionné, soit je crochète serré, soit le modèle est vraiment fait pour des gosses. Je recommence ma chaînette, cette fois avec un crochet de 5 (j’ai pas de crochet de 4…), je me coiffe de ce charmant bandeau et ça fait le tour, youpi !

 

Je suis donc en train d’aligner les rangées avec du 5 au lieu du 3.5 préconisé.

Au rang 14, ça commence à prendre forme !! S’il me reste de la laine, je pourrais me faire un petit quelque chose pour le cou, pas un châle, quelque chose de plus léger et de plus dentellé. Je ne sais pas encore.

Avez-vous déjà eu ce genre d’expérience avec vos échantillons, vous les réalisez comment ? Un seul point ou les différents présents dans le modèle ? Je n’ai pas trouvé la réponse dans mon livre…

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...